Pas peur d’être contaminé au coronavirus : Il meurt après avoir pris de chloroquine

Santé & Culture

L’idée lui est venue après avoir entendu Donald Trump vanter les mérites de ce médicament présenté comme un remède contre le coronavirus.

Le couple n’était pas malade mais voulait se protéger contre le coronavirus. Selon une ONG œuvrant dans le domaine de la santé, un homme d’une soixantaine d’années est mort en Arizona après avoir ingéré du phosphate de chloroquine. Interrogée par la chaîne NBC News, sa femme, qui a également été hospitalisée, a expliqué que l’idée leur était venue après avoir vu le président américain vanter les vertus de la chloroquine lors d’un point presse.

“Ils n’arrêtaient pas de dire que c’était approuvé pour d’autres choses. Trump disait que c’était pratiquement comme un remède”, a-t-elle expliqué. Le couple a consommé une dose beaucoup trop forte de phosphate de chloroquine : une cuillère à café chacun selon elle. Tous les deux la soixantaine, ils avaient peur de tomber malade. Et en moins de 20 minutes, ils ont commencé à se sentir mal, à avoir chaud et pris de vertige.

“J’ai commencé à vomir, poursuit la femme sur NBC News. Mon mari a commencé à avoir des problèmes respiratoires”. Elle a pu être sauvée car elle a recraché une partie du phosphate de chloroquine.

afp.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *