Hounsou-Guèdè “quitte les FCBE” pour l’AND

Politique

Divorce entre Hounsou-Guède et les Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE). Le Président du Parti pour l’Union Républicaine et son état major quittent officiellement ce jour les Fcbe pour rejoindre l’AND de Valentin Houdé, apprend-on de sources concordantes. Frustré du traitement subi de la part des FCBE lors des positionnements pour les législatives, Patrice Hounsou-Guèdè entend prendre son destin en mains lors des communales prochaines. Après l’annonce d’un report,le maire aurait officiellement fait la déclaration dans la soirée.

Patrice Hounsou-Guèdè quitte les Fcbe. Un accord est trouvé avec son parti PUR et l’Alliance Nationale pour la Démocratie (AND) pour contrer la stratégie des Cauris dans la 6ème circonscription électorale. Lors d’un grand meeting qui devait se tenir ce jour dans la commune d’Abomey-Calavi, le président du PUR envisageait annoncer les raisons qui fondent sa démission des FCBE. Il devrait présenter à ses militants ses nouveaux alliés avec qui il pourra compter pour les prochaines élections communales.
Avec ce repositionnement, Hounsou-Guèdè entend sauver son siège de plus en plus menacé par des ambitions pas des moindres, apprend-on. D’abord au sein des Fcbe, sa propre famille politique et ensuite par des partis comme la RB et le PRD. Le fauteuil du maire étant fortement convoité.

Vains sacrifices…

Malgré ses sacrifices au sein des Fcbe, le maire Patrice Comlan Hounsou-Guèdè s’est vu refuser à la dernière minute son positionnement pour les législatives sur la liste Cauris dans la 6è. Cette fois il veut anticiper pour se rassurer. Son voeu, affronter par la force des choses et ce dans quelques mois son désormais ancienne formation politique, les Fcbe.

Une place d’outsider certainement pour l’AND !

Un boulevard reste ouvert à Houdé, Dassigli, Amadé Moussa et Nazaire Dossa dont l’Alliance née il y a quelques mois s’affiche comme une véritable force politique nationale. Ce boulevard c’est bien ce germe de ” fils du terroir” qui se développe de plus en plus au sein de certaines formations et une frange de la population qui ne compte plus confier sa destinée à des allogènes mais à des dignes fils capables de défendre sa cause. Un atout certainement pour Hounsou-Guédé et ses nouveaux alliés politiques qui devront jouer avec la reconfiguration du paysage politique dans la 6ème. Une rupture qui laissera certainement des plumes.
Certes. Mais on a vendu tôt la peau de l’ours sans l’avoir tué. La déclaration du Maire de Calavi qui devrait confirmer ce mardi 10 mars 2015 sa démission officielle des FCBE a été reportée, dans un premier temps . A l’embarcadère de Calavi où tout était prévu, on pouvait noter la présence du Chef d’arrondissement de Calavi, Antoine Hounga accompagné des chefs villages de Sèmè, Agamadin et Zoundja. « Le maire n’est pas disponible. Nous avons reporté la déclaration car il y a actuellement une mission gouvernementale dans la commune. Cette mission est en ce moment sur le terrain avec le maire. Ce matin ils étaient à l’Université et ce soir les membres de cette mission seront au cimetière de Calavi alors nous avons décidé de reporter la déclaration à une date ultérieure ». Propos diplomatiques ou fuite en avant ? Certainement qui connait bien le chef de l’Etat Boni Yayi peut comprendre. Pourtant, plusieurs femmes amazones étaient sur les lieux en attente des “frais de location” et/ou de “mobilisation. Elles attendront en vain le maire Hounsou Guèdè qui constitue un poids lourd pour les Fcbe dans la 6è. Il faut tout miser pour l’empêcher de partir. Et c’est bien trouvé puisque le chef de l’Etat est annoncé dans les prochaines heures à Calavi pour la pose de première pierre d’infrastructures sociales. De quoi fouetter un chat.
Dans la soirée, le Maire de Calavi Patrice HOUNSOU-GUEDE aurait officiellement confirmé sa démission des FCBE pour l’AND de Valentin Houdé. La déclaration d’adhésion a été faite à huis clos au domicile du maire, apprend -on. La presse écrite était indésirable. Le maire aurait profité de cette occasion pour signer le protocole d’accord de son adhésion à l’alliance de Houdé. Certainement que des pressions sont venues du côté de l’AND, sait on jamais. Wait and see.