GCP: Orounla parle des actions de Talon dans le Plateau

Politique

Le Gouvernement au contact des populations

 

 

Après le département des Collines il y a quelques semaines, l’initiative « Gouvernement au Contact des Populations » (GCP) s’est portée la semaine écoulée vers les populations du Plateau. Trois jours durant (les 13, 14, et 15 Février), le Ministre Alain Orounla et son équipe ont fait le tour des communes de Pobè, Kétou, Adja-Ouèrè, Sakété et Ifangni.

 

Le porte-parole du gouvernement et son équipe en action. Au cours de leur périple, ils ont échangé avec les populations à la base dans ces différentes zones, sur les réalisations du Programme d’Action du Gouvernement (PAG) et des préoccupations des populations dans leurs communes respectives. Le Ministre de la communication et de la Poste, Porte Parole du gouvernement, est, en effet,  au contact des populations à travers un projet dénommé  » GOUVERNEMENT AU CONTACT DES POPULATIONS (GCP) »

Occasion pour les autorités municipales et les populations d’échanger directement avec le gouvernement sans langue de bois et sans intermédiaires. L’initiative en elle-même a pour objectif de préserver les populations contre les nombreuses désinformations, intoxication et manipulation de certains qui ne pensent qu’à peindre en noir tout ce qui se fait dans le pays. C’est aussi l’occasion pour le ministre et sa suite de recueillir les préoccupations majeures de développement à transmettre au Président de la République.

Pendant trois jours, l’exercice a été le même et tout le département du Plateau était sous les feux de la rampe. Ça a été l’occasion rêvée pour faire un bilan à mi-parcours, domaine par domaine.

 

Dans le domaine de l’Education 

 

Pour réduire les besoins accrus en salles de classe dans nos différentes écoles, plusieurs projets de construction de modules de classe entièrement équipés aussi bien dans les Ecoles Maternelles et Primaires que dans les Collèges d’Enseignement Secondaire (CEG) ont été engagés et plusieurs modules de classe ont été réhabilités par la même occasion . A toutes ces réalisations, s’ajoutent la construction de bureaux avec équipement, de magasin ainsi que la construction et la réfection de certaines écoles. Plusieurs de nos établissements scolaires ont été appuyés spécialement dans l’installation des cantines scolaires avec accompagnement en fourniture d’eau potable, le recrutement et la formation continue des aspirants à l’enseignement tant au niveau du primaire que secondaire.

 

Dans le domaine de la Santé

 

On note dans le domaine de la santé la construction de dispensaires, des maternités avec des logements de sages-femmes, ainsi que la réhabilitation de quelques centres de santé. A tout ceci, s’ajoute le paquet d’intervention communautaire pour la lutte contre la malnutrition, orienté vers les cibles telles que : les enfants de 0 à 5 ans, les femmes enceintes, femmes allaitantes et les personnes de troisième âge.

 

Quid du domaine des transports

 

Dans le domaine des transports, les travaux d’aménagement de certaines routes nationales et inter-état dans le Plateau, les travaux de Bitumage, de réhabilitation, d’aménagement périodique des pistes rurales, le reprofilage de différentes pistes de desserte rurale, l’aménagement et l’entretien des différentes pistes des communes avec l’approche de Haute Intensité de Main d’œuvre (HIMO). Il faut aussi noter aussi la poursuite des travaux d’ouverture des voies afin de faciliter la mobilité urbaine des populations.

 

Dans le domaine Sécurité et Volet Social

 

L’installation des commissariats dans certains arrondissements, la dotation et le renforcement des commissariats en moyens dans nos communes. Le dédommagement en cours des propriétaires terriens de la cimenterie d’Onigblo dans l’arrondissement d’Issaba, le développement de micro-crédit mobile par groupe de solidarité de 3 à 5 membres pour un montant de 30.000f par personne bénéficiaire

 

Dans le domaine Eau, hygiène et Assainissement

 

Dans le souci d’assurer la couverture totale en eau potable dans toutes les localités du Bénin, le gouvernement a mis en place un programme OMIDELTA qui s’occupe essentiellement de l’assainissement à la base. Les actions dudit programme sont orientées vers le recrutement d’ONG pour la mise en œuvre de la Stratégie Nationale pour la Promotion de l’Hygiène et l’Assainissement de Base (SNPHAB) dans les communes selon l’approche ATPC, l’acquisition de matériels roulants et bureautiques, la construction, la réalisation avec équipements des abris de chloration sur toutes les Adductions d’Eau Villageoise (AEV) par Proseha. Toujours dans l’atteinte de son objectif, le gouvernement a créé l’Agence Nationale d’Approvisionnement d’Eau Potable en Milieu Rural (ANAEPMR) qui a financé la réalisation des forages d’eau et AEV au niveau des communes.

 

Dans le domaine Equipements marchands et Agriculture

 

Construction de magasins de stockage, Construction de boutiques dans les lieux publics des communes. Réfections de marchés régionaux. La prise en compte du département du Plateau dans la définition des pôles de Développement agricole avec installation de l’Agence Territoriale de Développement Agricole Pôle 6 pour le développement prioritairement du palmier à huile et des filières tels que le maïs, le manioc, et le riz, Relance et reformes au niveau des CAR (Coopératives agricoles rurales)…

 

Energie et Sport 

 

L’installation d’une centrale solaire de 25 Mégawatts à Illoulofin, L’électrification de plusieurs villages du Plateau, La mise en place d’une dotation consacrée au volet sport qui a permis de redynamiser les équipes communales de football et différents jeux, l’organisation des tournois inter-arrondissement ainsi que l’équipement en matériels sportifs. D’autres projets sont en cours de réalisation (dans les communes) dans le domaine de sport, tels que la construction de la clôture et l’aménagement d’aires de jeu des terrains communaux et le projet de construction d’un stade omnisport dont les procédures de mise à disposition du site sont déjà bouclées.

Les populations ont eu lors des rencontres l’occasion de poser directement leurs doléances et le ministre et sa suite n’ont pas manqué d’y apporter des réponses. Pour les préoccupations sérieuses et urgents un compte rendu sera fait au président de la République lui même qui prendra la mesure des choses. C’est à Idigny que la mission du département du Plateau après 3 jours de contact a pris fin, avec la visite de la délégation au palais royal d’Ifangni où le ministre est allé présenter  de vive voix ses civilités et celles du Président Patrice TALON et de son gouvernement au Roi d’Ifangni.

 

S.E. (Avec W. BAYALA)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *