Fin du vote dans le calme et décompte des bulletins

Politique

Les bureaux de vote dans plusieurs départements ont fermé leurs portes et le décompte, au terme de l’élection présidentielle, y a commencé, dimanche peu après 16 heures locales.

Sur les réseaux sociaux, les internautes béninois sont en train de se faire l’écho des résultats des dépouillements par centres et bureaux de vote.
L’élection présidentielle a débuté à 7 heures locales a vu les Béninois sortir en grand nombre pour aller s’acquitter de leur devoir civique. Officiellement, ils sont plus de 4,7 millions à s’être inscrits sur les listes électorales.
Dans l’ensemble, le scrutin s’est déroulé dans le calme, en dépit de quelques incidents notés ça et là où des mineurs ont été appréhendés avec des cartes d’électeur à Djougou, Dogbo etc.
Des bulletins de vote à l’effigie de certains candidats ont été aussi découverts sur des individus et confisqués par des populations. On déplore aussi des achats de cartes d’électeur dans le département de l’Atlantique.
En l’absence du président sortant, Boni Yayi, écarté de la course pour avoir épuisé ses deux mandats, 33 candidats briguent les suffrages des Béninois.

« Aucun incident majeur », selon la plateforme électorale des OSC sur le démarrage de l’élection

Les membres de la plateforme électorale des OSC du Bénin ont tenu ce dimanche, à la salle vivo au Bénin Marina Hôtel, le premier point de presse de la Salle de Situation Electorale (ESR) pour faire le point du déroulement du scrutin présidentiel dans la matinée.
Me Reine Alapini, porte-parole de la plateforme a déclaré qu’au nombre des dysfonctionnements observés lors du démarrage des opérations de vote, l’ouverture du bureau de vote d’Alafiarou dans la commune de Tchaourou a connu une lenteur.
Toutefois le poste de vote de Hangar Place Tofflo Guekon à Ganvié n’a pas ouvert et pour cause, la non-conformité entre la liste d’émargement et la liste électorale.
La mise à disposition des isoloirs, de la liste électorale, des urnes, du registre de vote par procuration, du cahier d’observations et de feuille d’identification ont connus des retards.
Il a été noté un mauvais remplacement des membres de poste de vote et l’absence des Forces de Sécurité à l’EPP Centre Godomey à Abomey-Calavi.
Au total, dans 45,07% des postes de vote, les 5 membres de poste de vote prévus par la loi sont présents.
Pour finir, la plateforme n’a noté aucun incident majeur dans les 74,22% des Procès-verbaux transmis par ses observateurs sur le terrain.
La plupart du temps grâce à la proactivité des membres de la Chambre de Réponse, l’ensemble des incidents relevés ont été corrigés et des évolutions substantielles sont constatées et feront l’objet d’appréciation dans son prochain point de presse.
Un communiqué est prévu en début de soirée pour faire le point global du déroulement et le dépouillement du vote.

Lionel Zinsou salue la ‘’ferveur” au vote des Béninois

Lionel Zinssou, l’un des favoris de l’élection présidentielle béninoise, s’est réjoui de la ‘’ferveur’’ avec laquelle ses compatriotes sont sortis nombreux ce dimanche pour aller voter, soulignant s’être lui-même acquitté dans la ‘’sérénité’’ de son devoir civique.
« J’ai été voter comme tout le monde. J’ai été très frappé par la ferveur de la population. J’ai voté avec sérénité. J’espère que les attentes ne seront pas déçues. Nous sommes un pays en Afrique doté d’une espèce de vraie grâce en matière de démocratie et d’expérience politique », a déclaré à la presse le Premier ministre béninois, peu après avoir voté dans la matinée.
L’opérateur économique Patrice Talon, autre favori du scrutin a déclaré : « Je n’ai pas la prétention d’anticiper sur le choix des électeurs mais j’ai espoir que leur choix portera sur moi. Tout le monde a craint que nous n’y parvenions et nous y sommes. C’est un jour important pour le Bénin. Je note de l’enthousiasme des populations et c’est heureux».
Pascal Irenée Koupaki, l’un des plus âgés des candidats, a déclaré, après son vote dans son village natal à Sègbohouè dans le département de l’atlantique : « l’élection a bien été organisée. Je souhaite que tous les Béninois expriment leur choix dans la paix et voudrai en ce jour rendre hommage à mes compagnons et compagnons de la nouvelles conscience ».

Patrice Talon invite ceux qui n’ont pas encore voté à le faire

Le Candidat à la présidentielle 2016, Patrice Talon a accompli son devoir civique en votant ce matin au centre de vote EPP Charles Guillot de Zongo Ehuzu, dans le 5ème arrondissement de Cotonou, suite à laquelle il a invité les citoyens qui n’ont pas encore voté à aller le faire.
Il sonnait environ 11h passées, quand le Candidat Patrice Talon a voté au poste de vote n° 2 du centre de vote EPP Charles Guillot de Zongo Ehuzu à Cotonou.
“Nous sommes parvenus à ce jour important pour lequel nous craignions tous de n’y parvenir”, a déclaré à la presse, Patrice Talon peu après son vote.
Il s’est dit satisfait du scrutin qui se déroule dans le calme et en toute sécurité tout en invitant tous ceux qui n’ont pas voté à le faire. Deux postes sont ouverts dans ce centre de vote où sont attendus neuf cent quatre-vingt-cinq (985) électeurs.

Fernand Amoussou se félicite d’avoir accompli son devoir civique

Fernand Amoussou, candidat de l’alliance des forces pour l’avenir (AFA), entouré de quelques leaders de l’alliance, s’est rendu ce dimanche à 12 heures au centre de vote de l’arrondissement d’Azovè où il a exprimé son vote.
“Je pense que ce jour est un grand jour pour notre pays et à chaque échéance aussi importante, nous devons nous réjouir de constater que notre démocratie malgré les difficultés et les problèmes, continue de progresser”, a déclaré Fernand Amoussou à la presse après avoir mis dans l’urne son bulletin.
Fier d’avoir voté au poste N°1 du centre de l’arrondissement d’Azovè, le leader de l’alliance AFA a exhorté tous les électeurs en âge de voter à aller accomplir ce devoir civique.
“Je suis très heureux d’accomplir mon devoir civique et je voudrais inviter tout le peuple béninois à sortir massivement pour voter”, a-t-il lancé.
Pour le candidat Fernand, voter est un acte citoyen qui engage l’avenir de chacun de nous raison pour laquelle il a formulé le souhait que toute cette journée soit une journée pacifique, une journée d’exaltation de la fraternité et de l’unité nationale.
“Je voudrais une fois encore dénoncer les conditions de préparation et d’organisation de cette élection notamment en ce qui concerne la distribution des cartes d’électeur. Cette situation n’honore pas la démocratie béninoise et n’honore pas le Bénin”, a-t-il clamé avant d’inviter les structures compétentes à tirer toutes les conséquences pour éviter à l’avenir que cette situation susceptible de troubler la paix se répète dans notre pays.
Il a, pour finir, souhaité que le meilleur gagne et que Dieu désigne le meilleur pour notre pays pour le bonheur de tous les Béninois.

Abdoulaye Bio Tchané appelle chaque électeur à sécuriser son vote

Le candidat Abdoulaye Bio Tchané vient d’exprimer son droit de vote au centre de vote Sassirou dans le premier arrondissement de la commune de Djougou.
C’est à 9 heures 13 minutes que le candidat natif de Djougou est arrivé dans son centre de vote pour accomplir son devoir civique à l’école primaire publique de Sassirou plus précisément au poste de vote n°2.
Répondant aux questions des journalistes, le candidat de l’Alliance pour un Bénin triomphant (ABT) a d’abord félicité les Béninois pour avoir mené une campagne électorale responsable, pacifique et sans violence.
“Je dis à mes militants et sympathisants que les 15 jours passés ne constituent pas encore la fin du combat, ce jour compte également”, a laissé entendre Abdoulaye Bio Tchané.
A l’en croire, ce dont il s’agit c’est de prendre en mains le destin du pays et de donner à tous les Béninois l’espoir.
Abdoulaye Bio Tchané a exhorté chacun à sécuriser son vote afin qu’il compte

Me Adrien Houngbédji satisfait de l’organisation du scrutin
Le président de l’Assemblée nationale et président du Parti du renouveau démocratique (PRD), Me Adrien Houngbédji, a voté ce dimanche aux environs de midi au bureau de vote situé à la place Vodoun Honto au quartier Adjina dans le troisième arrondissement de Porto-Novo, où il a félicité le corps électoral et félicité les organisateurs pour la qualité du dispositif mis en place pour le scrutin.
« C’est la dimension de paix, la dimension de sérénité, qui fait que notre pays est regardé dans le monde entier comme un modèle de démocratie. Je voudrais dire tout particulièrement aux électeurs et aux électrices que, ce qu’ils ont fait pendant cette campagne, solidifie la tradition démocratique de notre pays que nous devons avoir tous à cœur et poursuivre cette tradition et l’améliorer lors des prochaines échéances. Je n’ai aucune connaissance d’aucun incident important pendant la campagne électorale. De même, depuis l’ouverture du scrutin, je n’ai eu connaissance d’aucun incident important et je voudrais une fois encore féliciter le corps électoral, féliciter les organisateurs à divers niveau, des journées que nous vivons depuis l’ouverture de la campagne électorale et j’espère que les élections se termineront dans de bonnes conditions et les résultats seront proclamés également dans de bonnes conditions », a-t-il confié.

Aké Natondé vote à Naogon à Covè

En compagnie de membres du bureau de son parti politique et de quelques militants, le candidat Bonaventure Aké Natondé a voté aux environs de 10h, au bureau de vote de Atanlianhonto à Naogon (Covè), a constaté le correspondant de l’ABP.
Le candidat a remercié dans ses propos face aux hommes des médias tout le peuple béninois pour la mobilisation et les comportements de paix, l’expression de joie, qui ont prévalu pendant la campagne électorale. «Cette dimension de la démocratie très appréciée est à l’actif de notre pays», a confié Aké Natondé à la presse. «Le Bénin s’apprête une fois encore à étonner le monde, puisqu’il tourne une page de son histoire avec l’organisation de ce scrutin présidentiel», a dit fièrement le présidentiable.
Il a par ailleurs remercié tous les citoyens béninois, toutes les institutions, les structures impliquées dans l’organisation de l’élection, tout en déplorant que les nouvelles cartes ne soient pas distribuées dans le département du Zou.

Un fraudeur arrêté au centre de vote du complexe scolaire d’Azovè

Le nommé Serge Dokoui, président du poste de vote N°1 au centre de vote du complexe scolaire centre Azovè a été arrêté et conduit à la brigade territoriale de la localité pour fraude flagrante au profit d’un candidat peu avant la fermeture du bureau de vote.
Agé de 38 ans environs et demeurant à Kpacomey, arrondissement d’Azovè, commune d’Aplahoué, Serge Dokoui, président du poste de vote N°1 à l’école centre d’Azovè dans le cadre du scrutin présidentiel va pouvoir séjourner dans les locaux de la brigade territoriale d’Azovè
En effet, le mis en cause a été surpris en train d’estampiller des bulletins au profit d’un candidat.
Actuellement les éléments de la gendarmerie d’Azovè sont à pied d’œuvre pour la procédure devant conduire Serge Dokoui devant le Procureur de première instance de deuxième classe près le tribunal d’Aplahoué.
Il faut préciser que ce dernier est un repris de justice pour des faits de viol sur mineure.

Le candidat Edah Daniel a accompli son devoir de vote à Djakotomey

Le candidat du Mouvement pour la prospérité solidaire (MPS) à la présidentielle, Daniel Edah, a voté ce dimanche matin à 11 heures au Collège d’enseignement général (CEG) Gohomey sis à Golouhoué, dans la commune de Djakotomey.
Après avoir déposé son bulletin dans l’urne, le candidat Edah a rendu d’abord grâce au Seigneur et ensuite remercié le peuple béninois pour sa mobilisation, de même que les structures et institutions impliquées dans l’organisation du processus électoral.
Il a aussi, à l’occasion, salué la forte mobilisation des citoyens, la vigilance et la détermination de la jeunesse béninoise
«Je constate qu’un jour nouveau est en train de se lever et je suis persuadé que le meilleur arrive pour notre pays», a lancé Daniel Edah.

La candidate Elisabeth Agbossaga vote à Bohicon

Il sonnait exactement 12 heures, dimanche jour du scrutin présidentiel, quand la candidate Elisabeth Agbossaga a introduit son bulletin de vote dans l’urne, au bureau de vote N° 1 de l’EPP Agbanwémè à Bohicon, au centre du Bénin.
“Je suis la seule femme candidate dans le département du Zou, c’est une chance pour les Béninois d’avoir une femme digne du nom, candidate à l’élection présidentielle”, a dit la candidate.
La présidente du parti Union pour la démocratie et le changement (UDC-Nounagnon) a surtout invité les populations en âge de voter à aller accomplir leur devoir civique dans la paix.

«Mon grand souhait, c’est que le meilleur gagne et que ceux qui ont perdu acceptent le gagnant», dixit le maire de Porto-Novo
Le maire de la ville de Porto-Novo, Emmanuel Djima Zossou, a voté ce dimanche dans le cadre de l’élection présidentielle à Ouando à l’école primaire publique Akonabouè dans le cinquième arrondissement de Porto-Novo, où il a émis devant la presse le grand souhait que le meilleur gagne et que ceux qui ont perdu acceptent le gagnant.
«Je suis très heureux de ce que la campagne s’est bien déroulée, et que tout s’est bien passé à Porto-Novo, la capitale du Bénin. Nous avons vu déferler dans nos rues les caravanes de pratiquement tous les candidats, ce qui dénote de ce que Porto-Novo est vraiment la capitale de notre pays et les choses se sont très bien passées. Il y a pas eu de heurts, il y a pas eu de violence, je salue donc le sens de maturité du peuple béninois qui vient de démontrer une fois encore que la démocratie n’est pas seulement pour les Occidentaux. Je remercie Dieu pour tout ce qui s’est passé. Et mon souhait, mon grand souhait est que le meilleur gagne», a fait savoir le maire avant de conclure : «je demande à mes concitoyens de continuer comme ils ont commencé, d’accepter l’autre et d’accepter le résultat quel que soit celui qui va être élu afin que la paix règne dans le pays. Mon grand souhait, c’est que le meilleur gagne et que tous ceux qui ont perdu acceptent le gagnant pour qu’ensemble nous nous retrouvions sur le chemin du développement »

Le député Nouhoum Bida est libre de ses mouvements

«Je suis libre de mes mouvements, je viens même d’accomplir mon devoir civique, tout ce que les gens disent sur moi n’est que pur mensonge et intoxication», a démenti dimanche après son vote le député à l’Assemblée nationale, Nouhoum Bida, face à la rumeur faisant état de ce qu’il a été arrêté avec des urnes bourrées de bulletins et présenté au procureur de la République près le tribunal de première instance de Djougou.
Le député Nouhoum Bida a d’abord déploré cette information qui comme une traînée de poudre a envahi tout le pays et qu’il qualifie de désinformation, du pur mensonge et de l’intoxication. « Je prône des valeurs, donc en aucun cas je ne peux me mettre dans la fraude électorale, mais je veux faire comprendre aux auteurs de ces informations, que ces propos ne sont pas de nature à garantir la paix. Je souhaite que Dieu les bénisse afin qu’ils changent et comprennent qu’on ne gagne pas dans la désinformation », a martelé l’élu du peuple.
Des citoyens inscrits aux centres de vote de Vidolé et Hounli, déplorent l’affichage ce dimanche matin, jour de vote, des listes électorales et avertissent du cafouillage qui pourrait en résulter.

Des électeurs déplorent l’affichage des listes électorales au cours du vote
“Est-ce que c’est normal ? Pourquoi ne pas afficher les listes la veille tout au moins pour nous permettre de repérer notre bureau de vote? “, a tempêté un électeur qui peinait à retrouver son nom sur les tableaux.
Les attroupements autour des tableaux d’affichage amènent certains citoyens qui expriment leur mécontentement dans les centres de vote.
“Quand on vient, normalement c’est pour voter et non pour passer tout son temps à chercher son nom sur d’interminables listes”, a fulminé un autre citoyen qui déplore avoir attendu que toutes les listes ne soient apposées avant de retrouver son nom.
Dans la plupart des bureaux de vote, les listes comportant les noms des électeurs sont en train d’être affichées au cours du déroulement du vote