Chronique : Distel Amoussou à propos de “l’équilibre des pouvoirs”

Chronique

OSONS LE DIRE. ÉQUILIBRE DES POUVOIRS”…

Pour cette toute première chronique de l’an 2023, il s’impose à moi le devoir du respect de la tradition.

Je souhaite à toutes et à tous, que cette année nouvelle nous soit très bonne et fructueuse , comblée de la grâce divine…

Comme nous le savons, 2023 ouvre ses portes sur nous, en ce moment où notre pays s’enivre de l’effervescence de la campagne électorale.

Dans son allocution de lancement, Abdoulaye BIO TCHANÉ, Secrétaire Général National du Bloc Républicain nous invitait à faire de ces moments de campagne, des moments de convivialité de joie et de paix, comme nous savons ci bien le faire…

Ces moments sont en effet, ceux qui permettent à chacun de vanter son choix politique, le programme de législature de sa formation politique et la qualités des profils que porte sa liste.

Boni Yayi, ancien Président de la République, citoyen libre ne pouvait s’exclure de cette démarche démocratique, encore moins, se museler.

Seulement, il lui échappe une phrase qui l’éloigne de ce qu’il a été à la tête du Bénin.

Parlant de l’équilibre des pouvoirs, Boni Yayi ne dit rien de mal, sauf qu’il est de besoin de lui rappeler la période “cheminot ” de sa gouvernance et du type de relation qu’il avait instauré entre les institutions de la République.

Quelqu’un ne disait -il pas , en sa qualité de Président de l’Assemblée nationale que lorsque Le gouvernement disait : Pinnnnn….Lui, Mathurin Nago, Président de l’Assemblée répondait : Pannnn…
Pour nous rappeler les sifflements du train ?

Il me revient aussi à l’esprit, toujours sous la gouvernance de Boni Yayi, ces conclaves politiques entre la Cour Constitutionnelle , le Gouvernement, l’ Assemblée, la HAAC, le CES, et même…La Haute Cour de justice…

Que Boni Yayi vienne faire aujourd’hui campagne sur le thème de l’équilibre des pouvoirs….Que DIEU nous fasse toujours la grâce de découvrir l’inconstance des hommes.

Bonne et heureuse année à toutes et à tous !

CM- SGN/ BR,
Distel Luc C. KANLINSOU AMOUSSOU.