Des précisions sur l’accord en vue entre le Rwanda et le Bénin

Actualités

(“L’accord en vue ne prévoit pas de déploiement au sol de troupes rwandaises”, apprend-on)

Le Bénin fait face à la menace djihadiste grandissante et suite à plusieurs attaques dans le nord du pays soldées par des morts de soldats béninois, les autorités ont décidé de renforcer leur coopération avec les partenaires africains et mondiaux pour endiguer le mal. 

Dans leurs productions, plusieurs médias locaux et étrangers font croire  un déploiement militaire de plusieurs centaines de soldats rwandais au Bénin, avec l’accord des autorités du pays dans le cadre d’un partenariat pour lutter contre le terrorisme dans le nord du Bénin. Médiapart Bénin  a apporté cet après-midi des précisions.

Selon le média béninois, suite aux  dernières attaques terroristes qui se sont soldées par des pertes dans le rang des soldats béninois dans le nord du pays, “le gouvernement du Bénin a opté pour une stratégie coopérative”. “Il s’agit pour le gouvernent de Patrice Talon de créer une alliance stratégique avec plusieurs pays ayant l’expérience dans le domaine de la lutte contre le terrorisme islamiste, dans le but d’anticiper et de mieux faire face aux attaques ou velléités djihadistes sur son territoire”, précise la même source.

Citant des sources bien informées,le média béninois informe que “comme avec le Niger et le Burkina-Faso, le Bénin tient également des discussions stratégiques avec le Rwanda pour l’appui logistique, la fourniture de l’expertise”. “L’accord à venir avec Kigali, ne prévoit pas de déploiement au sol de troupes rwandaises”, souligne la même source. A contrario de ce qui est donc rapporté dans certains médias locaux et étrangers, “il n’y aura pas de déploiement militaire rwandais, burkinabé ou nigérien sur le sol béninois”.

Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme,  les discussions stratégiques pour un appui logistique au Bénin ont eu lieu avec des pays non africains comme la France et d’autres puissances militaires, informe la même source.

E.A.T.