Rencontre du Médiateur avec les partis politiques à Grand Popo : Candide Azannaï parle de « manipulation dolosive…une inquiétante fuite en avant »

Politique

Le Médiateur de la République, Pascal Essou, tient une rencontre avec les partis politiques du lundi 25 avril au 5 mai 2022 à Grand-Popo. Candide Azannai du parti Restaurer l’Espoir parle de « manipulation dolosive et … une inquiétante fuite en avant, … un coup d’épée dans l’océan ». Il ne sera donc pas à la rencontre de Grand Popo. Et pour cause.

Dans une lettre en date du 02 avril 2022 , le Médiateur de la République, invite chaque parti politique en règle au Bénin à se faire représenter par cinq (05) de ses membres à la rencontre de Grand Popo. Les échanges s’inscrivent dans le cadre des élections législatives de janvier 2023. Le Médiateur de la République, Pascal Essou, entend recueillir les propositions des partis politiques pour l’organisation pacifique de ladite élection prévue pour le 08 janvier 2022. On se rappelle, comme si c’était hier, de violents affrontements ont été enregistrés au cours des élections législatives de 2019. Selon certains acteurs, le Médiateur de la République est dans une démarche anticipative à quelques mois des prochaines législatives où la mouvance et l’opposition s’affronteront à nouveau sur le terrain.

Dans sa réponse à la correspondance du Médiateur, Candide Azannai du parti Restaurer l’Espoir observe que « la  lettre No 054/MR/DC/SG/CM-P/S du 02 avril 2022 du Médiateur de la République, face à ce tableau désastreux est en réalité une manipulation dolosive et dans tous les cas, une inquiétante fuite en avant, elle est un coup d’épée dans l’océan. Lire l’intégralité de la correspondance de Candide Azannai.

PARTI « RESTAURER L’ESPOIR » (RE)                         01 BP 1796 COTONOU

C/ 2066 MENONTIN / COTONOU

Le Président

Au

Médiateur de la République

Porto – Novo.

Objet : Rejet de votre lettre pour défaut de légitimité.

Réf : Lettre No 054/MR/DC/SG/CM-P/S du 02 avril 2022 du Médiateur de la République reçue le 12 avril 2022 au siège du Parti.

Monsieur le Médiateur de la République,

Le Parti « RESTAURER L’ESPOIR » (RE) a lu avec préoccupation le contenu de votre lettre supra-indiquée.

L’urgence est de s’attaquer aux causes de la  déliquescence actuelle de l’État qui a quasiment sapé la légitimité de la puissance publique, c’est-à-dire celle du Président de la République, après que celles de presque toutes les institutions de la République ont été totalement entamées, ébranlées et ruinées, créant ainsi les conditions d’une véritable bombe politique et sociale à retardement.

La lettre No 054/MR/DC/SG/CM-P/S du 02 avril 2022 du Médiateur de la République, face à ce tableau désastreux est en réalité une  manipulation dolosive et dans tous les cas, une inquiétante fuite en avant, elle est un coup d’épée dans l’océan.

Le Parti « RESTAURER L’ESPOIR » (RE) :

1 – Dénonce et récuse votre légitimité de Médiateur,  pour violation de l’éthique et de la déontologie de médiation et pour votre défaut personnel des critères de neutralité, d’indépendance et de crédibilité du statut du médiateur à cause de votre trajectoire de député et de membre du Bureau du BR dans la crise et l’impasse politiques en cours.

2 – Dénonce et condamne les limites et l’incompétence du Médiateur de la République qui vous disqualifient  dans le règlement de tout ou partie de la crise et de l’impasse politiques provoquées par l’échec de l’imposition par le recours à la force et à l’utilisation des armes à feu,  des réformes incongrues, inopportunes et inopérantes notamment celles dites du système partisan et du système électoral.

3 – Se saisit de la présente occasion pour interpeller la responsabilité personnelle et directe du “Président de fait” Monsieur Patrice TALON dans l’aggravation de la situation politique délétère au Bénin.

4 – Réitère ses préconisations du Dialogue Politique Inclusif (DPI) assorti des exigences d’une décrispation politique et sociale.

5 – Dénonce et condamne le pouvoir dit de la rupture pour refus et obstruction au Dialogue Politique Inclusif (DPI).

Se réfugier derrière le Médiateur de la République est symptomatique des scélératesses du pouvoir dit de la rupture qui comme il est de notoriété, excelle dans la gouvernance par la fraude sur l’éthique et la déontologie en violation récurrente des prescriptions de la Démocratie et de l’Etat de droit.

6 – Rejette la lettre No 054/MR/DC/SG/CM-P/S du 02 avril 2022 du Médiateur de la République reçue le 12 avril 2022 au siège du Parti et prend à témoin l’opinion publique et internationale du danger de sa supercherie déplorable dans la crise et l’impasse politiques délétères en cours. Car évoquer les « législatives annoncées pour 2023 » comme solution à la déliquescente situation de crise et d’impasse politiques en cours, c’est faire preuve de mauvaise foi et de courte vue.

En effet, aucune condition n’est réunie pour la tenue d’élections véritablement transparentes, égalitaires, libres, concurrentielles, crédibles, universelles et démocratiques au Bénin.

Nous devons éviter, à tout prix et s’il le fallait au détriment de nos agendas particuliers, de nous engager et de conduire la République dans les mésaventures d’impasses mortifères.

7 – Le Parti « RESTAURER L’ESPOIR » ( RE ) réitère son appel  à la Résistance Nationale pacifique et non violente par l’intensification de la sensibilisation, de l’éveil des consciences et de l’élargissement permanent de la mobilisation populaire.

En effet, notre but est la solution à la crise politique meurtrière en cours au Bénin. Cette solution se trouve dans la compréhension que la “Rupture” ne saurait être une rupture avec la Démocratie mais plutôt le serment de sa félicité à travers la contrainte, à tous les acteurs politiques et de la société civile, de renouer sans condition avec le cadre tracé par le Préambule de la Constitution de décembre 1990.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Médiateur de la République, mes cordiales salutations.

Cotonou, le 22 avril 2022

Candide A M AZANNAÏ

Ci-joints :

1 – Rapport sur Lettre No 054/MR/DC/SG/CM-P/S du 02 avril 2022 du Médiateur de la République reçue le 12 avril 2022 au siège du Parti

2 – Memorandum de la Résistance Rationale au sujet de la situation politique nationale actuelle à l’attention de Son Excellence Monsieur Mohammed Ibn CHAMBAS, Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en Afrique de l’Ouest. Référence: 039/JK/AFD/CR/COORD.SNU-2021 COTONOU, 03 février 2021