Budget exercice 2023 du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération : Aurélien Agbénonci défend une enveloppe d’environ 17 milliards de Francs CFA

Economie & Tech

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération qui a clôturé le ballet des Ministres devant la Commission budgétaire de l’Assemblée Nationale. Le vendredi 25 novembre 2022, Aurélien AGBENONCI a présenté aux membres de cette commission, un budget de 16.793.972.000 FCFA. Objectif principal : poursuivre le rayonnement du Bénin à l’extérieur.

Trois programmes constituent les axes principaux du budget du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC) au titre de l’année 2023. Le premier est intitulé “Pilotage et Soutien aux Services du Ministère” ; le deuxième est relatif à la “Diplomatie et à la Coopération Internationale”, tandis que le troisième évoque “l’Attractivité et le Rayonnement du Bénin à l’Extérieur”.

Evalué à 16.793.972.000 FCFA, le budget est légèrement en baisse par rapport à celui de l’année 2022, qui était de 16.964.231.000 FCFA. Pour Aurélien AGBENONCI, cette diminution se justifie entre autres, par la fermeture de quelques missions diplomatiques, et le départ à la retraite de certains agents du Ministère. Mais cela n’affecte nullement l’ambition de la Diplomatie béninoise : “le rayonnement du Bénin dans le monde”, a-t-il ajouté.

Dans un monde affecté par des crises multidimensionnelles, la Diplomatie béninoise s’adapte et poursuit les efforts pour le renforcement de son influence et de son efficacité. Le recours aux partenariats multilatéraux témoigne d’ailleurs de la nouvelle dynamique du Bénin pour capter davantage de ressources pour l’atteinte de ses objectifs.

Au nombre des préoccupations exprimées par les députés, les relations du Bénin avec ses voisins, tels que le Nigéria et certains pays de l’Hexagone, comme la France, le positionnement des cadres béninois dans les Institutions internationales, la situation des béninois ainsi que celle du patrimoine national à l’étranger.

Réfutant le sentiment d’une auto satisfaction, le Chef de la Diplomatie béninoise martèle que le Bénin n’est en état de belligérance avec aucun autre pays, et qu’il inspire respect dans le monde. Aurélien AGBENONCI tire son constat de ses nombreux voyages et notamment ses échanges avec les représentants des pays à l’étranger. Le Bénin entretient donc de bonnes relations avec les États, tout en veillant à ses priorités a précisé le Ministre. Cependant, plusieurs défis sont à relever : l’amélioration des services rendus aux béninois de l’étranger et le rayonnement du pays dans le monde.

Sous le leadership éclairé du Président de la République, Patrice TALON, la Diplomatie béninoise, poursuivra ses efforts pour élargir ses partenariats dans le monde a souligné, Aurélien AGBENONCI.