Présidentielle 2021 : Ahouandjinou et Honfo mobilisent les enseignants pour la réélection de Talon

Société

Les enseignants du département de l’Atlantique ont mis sur les fonts baptismaux samedi 20 février 2021 la Ligue des Enseignants pour la Réélection de Patrice Talon en 2021 (LER-PT 2021). Cette sortie parrainée par le maire d’Abomey Calavi Angelo Ahouandjinou et l’honorable Épiphane HONFO.s’est déroulée dans la salle du peuple de l’hôtel de ville d’Abomey-Calavi,

Le bilan en cinq ans du président Patrice dans le sous-secteur des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle a motivé ces enseignants d’Abomey-Calavi à se mobiliser dans un creuset pour la réélection du Président Talon et derechef maintenir le cap.

Le maire Angelo Ahouandjinou et le député Épiphane Honfo qui mobilisent ainsi les enseignants autour de Talon ont salué la  détermination de ses derniers à œuvrer  pour un second mandat du président Patrice Talon. « L’enseignant est le point du départ de tout. On ne peut pas parler du développement sans toucher l’enseignement  depuis la base. Si les enseignants décident de renverser la vapeur, ils le feront. Vous êtes le sommet parce que tout part de l’enseignement et tout fini par l’enseignement… », a déclaré le maire d’Abomey-Calavi, Angelo AHOUANDJINOU à l’occasion. Une manière de galvaniser ces enseignants. Le maire d’Abomey-Calavi ajoute que l’enseignant est à la base de tout développement. C’est pour cette raison qu’il a invité la la Ligue des Enseignants pour la Réélection de Patrice Talon en 2021 (LER-PT 2021) afin que ses membres s’investissent pour le bon déroulement de l’élection présidentielle et surtout pour faire réélire le président  Patrice Talon au soir du 11 décembre.

«  Votre rôle est important et déterminant… Vous avez donc raison de vous réunir ici ce soir pour parler de continuité parce que lui-même a déjà mis la barre très haute… Il a touché tous les secteurs. Pour assurer la pérennité de ce qui a été fait, c’est vous enseignants… Il vous revient de poursuivre l’action..”, a conseillé le maire de la commune d’Abomey-Calavi.

« L’heure est à une prise de conscience. Si nous sommes conscients qu’il faut maintenir le CAP, la responsabilité de la continuité de ce que nous faisons incombe aux enseignants… », a soutenu l’honorable Épiphane HONFO.

S.E.

Laisser un commentaire