«Prix Indépendance Médiatique 2022» : 06 journalistes primés

Santé & Culture

La deuxième édition du concours journalistique intitulé «Prix Indépendance Médiatique 2022» a connu son épilogue le samedi 30 juillet 2022. Au cours de cette finale les lauréats ont été primés. C’’est l’hôtel Qualimax de Cotonou qui a abrité ledit événement organisé par l’agence DCC-Communication.

À la grande finale, ils sont au total six (06) lauréats à être primés dont une femme. Attestations, trophées, médailles,  enregistreurs,  bouquins… ont fait objets de distinction. Contrairement au deuxième et troisième qui ont également été récompensés, un ordinateur et un chèque de 500 dollars Us ont été décernés aux premiers de chaque catégorie.

Josué Fortuné Mehouenou du journal La Nation, Adani Tolowou Nanyo de la Radio nationale l’unique qui a planché pour la catégorie B  et Baudelaire Kantchede de l’Ortb, sortis premier. Le deuxième prix de la catégorie C a été décerné   à William Klikan de Canal 3 Bénin. Ayant  remporté le deuxième  prix du «PIM 2021» de la catégorie presse écrite, le journaliste Emmanuel Loconon du journal La Primeur revient en 2022. Comme constat, a l’issue du délibéré des membres du jury il a occupé à nouveau la même place.« L’histoire s’est répétée, mais cette fois-ci avec un grand saut fait sur plusieurs points. Tellement de leçons tirées de cette participation et les retours me confortent à l’idée qu’on grandit progressivement, surtout quand on persévère.» a-t-il confié. À sa suite Senan Nadège Wangnnanon du journal Bénin Intelligent, récompensé troisième. Par ailleurs, dans la vision d’encourager les efforts des candidats de la presse universitaire qui ont participé au «PIM 2022»,une distinction spéciale à été faite. Le jury a donc décidé de décerner un prix Junior dans la catégorie Radio. Ce prix a été attribué  à la journaliste Sandrine Cakpo de Radio Univers, suite à sa production  apprécié par le jury. Après avoir été sélectionnés pour les précédentes phases  sur la base des différentes productions journalisque, les lauréats  se sont succédés  devant le jury pour défendre  chacun le travail réalisé.« Le tourisme béninois 62 ans après: l’embryon germant avec des imperfections ; le charme touristique dans l’étau des infrastructures hôtelière.» sont  entre  autres les divers angles abordés.

Un concours pour la promotion des journalistes et du tourisme béninois 

Le but d’un tel concours est  d’amener les journalistes à réaliser des productions en se focalisant sur le plan touristique. De même que de révéler les talents de la presse béninoise à l’échelle mondiale. « Tourisme au Bénin : 62 ans après les indépendances ». C’est le thème qui a fait objet de travail. Selon Wilfrid Fadonougbo, parrain de la deuxième édition,  l’expérience a montré que nombreux sont les journalistes béninois  talentueux mais très peu connu à l’échelle nationale qu’internationale. C’est dans cette optique que DCC-Communication a trouvé un moyen pour révéler les génies au sein de la presse béninoise. Sur ce, le concours PIM est une porte aux professionnels des médias « à extérioriser leur talent au public et de mettre en valeur leur potentiel intellectuel et journalistique…» dit-il , le parrain de l’édition. Karl Annicet Ahouangbo,  directeur de l’agence DCC-Communication a mis un accent particulier sur le concours «Prix Indépendance Médiatique » qui œuvre pour la promotion du tourisme beninois et à faire ressortir les valeurs touristique du Bénin.Tout ceci à travers le digital. Et donc, inciter les journalistes à une présence remarquable et continue sur les plateformes numérique. «Il est d’un intérêt capital pour nous à DCC-Communication de mettre en place des initiatives en faveur de la digitalisation du métier de journaliste…» a-t-il martelé .Présent à la grande finale, Franck Kpotcheme conseiller à la HACC et  représentant du président de ladite organe de régulation a réitéré la disponibilité de la HACC à accompagner ladite initiative.«Je trouve cette deuxième édition comme une apothéose car désormais sur la prochaine édition de façon probable sera magnifique avec plusieurs grandes surprise ….» conclut Wilfrid Fadonougbo . Rendez-vous pris donc à la troisième édition du concours “Prix Indépendance Médiatique PIM 2023”.

Mireine A.YAHOUNGO