[]
Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 97 60 17 90
Accueil > Politique > Talon réussit l’inédit : une année scolaire sans grève

Lancement du BEPC 2019 ce lundi 27 mai au Ceg 1 Aplahoué

Talon réussit l’inédit : une année scolaire sans grève

(La synergie entre le gouvernement et le parlement a permis de recadrer les grèves qui perturbaient les cours sur le plan national)

Par Jean-Louis KOGBEDJI, 27 mai 2019 à 04:10 
Partager cet article :

L’examen du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC), session de mai 2019, démarre ce lundi 27 mai, sur toute l’étendue du territoire national. Le chef de l’Etat, Patrice Talon et son gouvernement, réussissent ainsi l’inédit à savoir une année scolaire sans grève.

Une année scolaire sans débrayage. C’est un exploit. En effet, sur la radio nationale dimanche 26 mai 2019, le ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Mahugnon Kakpo a évoqué l’inédit des examens de cette année. A commencer par l’examen du Bepc 2019 qui se déroule cette année, sans les grèves perlées. Selon le ministre, c’est pour l’une des premières fois que l’examen du Bepc se déroule sans grève.
Cette année, en effet, les enfants n’ont manqué à aucun cours. C’est le fruit des réformes du gouvernement Talon.

Cet exploit d’une année sans grève est donc possible grâce à la synergie entre le gouvernement et le parlement. Elle a permis de recadrer les grèves qui perturbaient les cours sur le plan national. Les députés de ma 7è législature ayant voté la loi qui recadre les grèves à 10 jours dans une année. La récréation est donc terminée en ce qui concerne les grèves perlées avec leurs corollaires.
Cette stabilité retrouvée tout au long de cette année scolaire contribuera à améliorer les performances des candidats à l’examen du Bepc 2019 lorsqu’on sait que dans tous les collèges, les candidats ont eu cette année la possibilité d’aller au bout du bénéfice de l’exécution du programme d’enseignement. C’est aussi un exploit.
Pour cet examen du Bepc 2019, sur le plan national, 205. 733 candidats sont inscrits contre un total de 186.352 candidats en 2018. La hausse de l’effectif cette année est de 19.381 candidats. Ce qui traduit un taux de progression de 10,40 %.
Quant au nombre de filles inscrites cette année, il est de 93.916, soit un pourcentage de 45,65%, contre 111.817 garçons, soit un pourcentage de 54,35%.
Cette augmentation de l’effectif des candidats entraîne une augmentation de 18 nouveaux centres de composition, car les candidats composent dans 287 centres cette année contre 269 en 2018.

Tout est fin prêt pour que l’examen du BEPC soit lancé ce lundi et se passe dans les meilleures conditions. Le ministre, au nom du gouvernement, rassure que toutes les dispositions nécessaires sont prises pour que les compositions se déroulent dans les meilleures conditions. Faut-il le préciser, le lancement officiel des épreuves aura lieu au CEG 1 d’Aplahoué dans le département du Couffo.



Articles Similaires

Chronique

Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois

Dans ce Bénin avarié, ce qu’on essaie de vendre à la jeunesse, est beaucoup plus ces jeunes sans CV, qui se sont égarés en politique et qui, ne peuvent pas justifier, regardant d’où ils viennent, ce qu’ils sont devenus. Dans ce Bénin-là, disais-je, Alain Capo-Chichi fait figure d’exception. Je ne vois pas encore deux modèles... Lire la Chronique

  Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois , 1er septembre 2019

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une