[]
Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 97 60 17 90
Accueil > Politique > Les élus communaux du septentrion invitent le peuple à la paix

Après les têtes couronnées, sages et notables

Les élus communaux du septentrion invitent le peuple à la paix

Par Jean-Louis KOGBEDJI, 10 mai 2019 à 03:13 
Partager cet article :

Après les têtes couronnées, sages et notables du nord Bénin, les élus communaux du septentrion ont exhorté, jeudi 9 mai à Djougou, les différentes catégories socioprofessionnelles, confessionnelles, coutumières et les leaders politiques à œuvrer pour la culture de la paix et du dialogue. Cet appel à la paix fait suite aux violences postélectorales au Bénin.

Les violences électorales survenues au cours de la période postélectorale ont fait de nombreux dégâts dans le septentrion. La démarche du gouvernement Talon auprès des autorités pour calmer la tension est donc claire.

Faut-il le souligner, au cours de cette période électorale, le gouvernement œuvre pour la préservation de la paix sur l’ensemble du territoire nationale. La délégation gouvernementale qui s’est rendue à Djougou a été conduite par le Ministre d’État Bio Tchané pour ce périple de Djougou à l’invitation des élus communaux des 4 départements du septentrion : Borgou, Alibori, Donga et Atacora. Le Ministre d’Etat chargé du plan et du développement Abdoulaye Bio Tchané avait à ses côtés, ses collègues Alassane Séïdou des infrastructures et des transports et Bintou Chabi Adam Taro des affaires Sociales.

Au menu des discussions avec les maires et conseillers des quatre départements du nord-Bénin, les violences postélectorales survenues dans certaines localités du Bénin notamment celles du nord Bénin.
A l’instar des rois, sages et notables du nord, les autorités communales ont appelé à la préservation de la paix au Bénin. Cette volonté s’est faite ressentie dans les interventions des uns et des autres. Tous s’accordent sur la nécessité de faire en sorte que la paix au Bénin ne soit pas menacée.
Après les échanges, les élus communaux du septentrion ont présenté une déclaration finale. Après avoir condamné les violences de la période électorale, ces élus communaux du septentrion appellent les populations au calme, à la tolérance et à la vigilance.

Déclaration finale de la rencontre de Djougou

Au terme de nos analyses, nous, maires, élus communaux, municipaux et locaux, réunis à Djougou ce jour 9 mai 2019 :
• Condamnons fermement les violences électorales enregistrées à l’occasion des législatives de 2019.
• Exigeons que le Gouvernement retrouve les auteurs et complices de ces actes, et les punisse conformément aux Lois et Règlements de la République. C’est la seule condition pour éviter d’ériger en règle, le vandalisme comme mode d’expression politique et de contestation.
• Soutenons le Gouvernement et le Chef de l’État, Son Excellence Monsieur Patrice Talon, garant du respect de la loi, de la protection des personnes et des biens, dans la fermeté du traitement de ces actes de vandalisme.
• Saluons le peuple béninois notamment ceux qui ont refusé de s’associer à la violence et à la haine initiées et planifiées par certains politiciens.

• Rendons hommage à tous les citoyens qui n’ont pas cédé aux intoxications, aux menaces et intimidations pour aller voter le 28 avril 2019.
• Mettons en garde contre toutes nouvelles velléités de violence relatives à ces élections qui dans l’ensemble se sont déroulées dans la paix en dehors de quelques localités des cinq communes touchées sur les soixante-dix-sept (77).
• Appelons les populations des quatre départements du Septentrion en particulier et du Bénin en général au calme, à la tolérance et à la vigilance.
• Exhortons les différentes catégories socioprofessionnelles, confessionnelles, coutumières et les leaders politiques de tout bord à œuvrer pour la culture de la PAIX et du dialogue.
• Réitérons enfin, notre soutien ferme aux actions du Président de la République son excellence Patrice TALON et de son Gouvernement.

Fait à Djougou, le 09 mai 2019



Articles Similaires

Chronique

Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois

Dans ce Bénin avarié, ce qu’on essaie de vendre à la jeunesse, est beaucoup plus ces jeunes sans CV, qui se sont égarés en politique et qui, ne peuvent pas justifier, regardant d’où ils viennent, ce qu’ils sont devenus. Dans ce Bénin-là, disais-je, Alain Capo-Chichi fait figure d’exception. Je ne vois pas encore deux modèles... Lire la Chronique

  Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois , 1er septembre 2019

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une