[]
Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 97 60 17 90
Accueil > Economie & Tech > Les acteurs de la filière coton mettent les bouchées doubles pour un autre (...)

Tournée de sensibilisation dans les Zones Nord et Sud

Les acteurs de la filière coton mettent les bouchées doubles pour un autre record

Par Armelle C. CHABI, 11 septembre 2019 à 04:10 
Partager cet article :

Le bureau de la Fédération nationale des producteurs de coton effectue une tournée de sensibilisation, d’analyse et d’inspection sur les itinéraires techniques et l’utilisation des produits homologués dans tout le Bénin. Après la Zone nord, ces acteurs de la filière coton étaient dans la Zone Sud. Ils multiplient ainsi les efforts pour un bon rendement dans les Zones Nord et Sud et réussir un nouveau record.

Après la Zone Nord où ils étaient en tournée de sensibilisation, c’est la zone Sud qui vient d’accueillir le bureau de la fédération nationale des producteurs de coton. On comprend à travers ce geste que le bureau de la Fédération nationale des producteurs de coton fournit de gros efforts pour une campagne cotonnière réussie pour la quatrième année consécutive.

La tournée que vient d’effectuer les acteurs de la filière coton les a amenés dans certains champs de coton où les producteurs les attendaient pour des démonstrations pratiques, à Djidja et environs.
Pour cette tournée dans la Zone Sud, ces acteurs de la filière coton ont, en collaboration avec les délégués de l’AIC, et de SODECO, eu à sensibiliser les CVPC, les UCOM- CVPC des différentes communes productrices de coton, sur les méthodes et le respect des Itinéraires techniques en matière de l’utilisation des intrants agricoles homologués.
Le résultat escompté est que chaque producteur soit impacté sur le respect strict de l’utilisation des produits homologués et in fine, une culture irréprochable pour un bon rendement. Cette fois encore, les acteurs du coton ambitionnent de battre le record continental de la campagne précédente. Et cela est possible compte tenu des différents efforts que fournissent ces acteurs de la filière coton.
Toute chose possible surtout avec la volonté manifeste de ces producteurs qui promettent respecter les consignes des acteurs pour un autre record dans les Zones Nord et Sud.

De nouveaux défis pour de nouvelles performances

Premier producteur du coton en Afrique pour la campagne précédente, le Bénin se fixe de nouveaux défis pour de nouvelles performances pour la campagne cotonnière 2019-2020. Les acteurs du coton veulent dépasser la production nationale précédente estimée à 678.000 tonnes.

Le gouvernement béninois entend atteindre la barre des 800.000 tonnes est s’emploie à dynamiser la filière. Selon une note de l’Association interprofessionnelle de coton (AIC) du Bénin, la production nationale devrait connaitre une nouvelle hausse lors de la campagne agricole 2019/2020. Pour l’AIC, le pays va produire plus de 800 000 tonnes lors de la prochaine saison. « Nous pouvons, si nous nous y prenons bien, engranger 800 000 tonnes de coton graine et même plus, si nous travaillons sans relâche sur la question de l’amélioration de la productivité », avait déclaré Gaston Dossouhoui, ministre de l’Agriculture à la troisième édition de la fête des cotonculteurs à Savalou en juillet dernier.

Et pour y arriver, l’association interprofessionnelle du coton a pris d’importantes mesures en faveur de la filière. Il s’agit, entre autres, de la mise à disposition à temps des intrants et des semences de qualité et en quantité suffisante, la réfection des pistes rurales pour faciliter sa commercialisation et l’homologation des prix de cession des intrants et des prix d’achat de coton graine aux producteurs. Les prévisions météorologiques sont aussi favorables et contribueront à l’atteinte de cet objectif. En 2018/2019, le pays a produit 678 000 tonnes de coton graine sur une surface emblavée de 656 000 hectares et occupe le premier rand des pays producteurs de coton en Afrique.



Articles Similaires

Chronique

Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois

Dans ce Bénin avarié, ce qu’on essaie de vendre à la jeunesse, est beaucoup plus ces jeunes sans CV, qui se sont égarés en politique et qui, ne peuvent pas justifier, regardant d’où ils viennent, ce qu’ils sont devenus. Dans ce Bénin-là, disais-je, Alain Capo-Chichi fait figure d’exception. Je ne vois pas encore deux modèles... Lire la Chronique

  Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois , 1er septembre 2019

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une