[]
Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 97 60 17 90
Accueil > Actualités > People > Le juge Azo se déclare incompétent

Procès des présumés meneurs de troubles des 1er et 2 mai

Le juge Azo se déclare incompétent

Par S.E., 29 mai 2019 à 04:18 
Partager cet article :

Le procès des présumés meneurs de troubles, placés en détention provisoire pour attroupement non armé suite aux scènes de violences post-électorales des 1er et 2 mai 2019 a eu lieu ce mardi au Palais de Justice à Cotonou.

Au total, 84 accusés accompagnés de leurs avocats ont comparu devant le Juge du correctionnel, Rodolphe Azo au Tribunal de première instance de première classe de Cotonou. Plusieurs de ces prévenus ont été écoutés par le juge. Parmi eux, le Chef du 13è Arrondissement de Cotonou. Le ministère public a demandé à la Cour de se déclarer incompétente. En dépit de l’opinion des avocats, qui disent ne pas être d’accord de cet avis, le Juge du correctionnel, Rodolphe Azo, a tranché. Il s’est déclaré incompétent sur le cas du Chef d’Arrondissement.

Philippe Aboumon, le neveu de l’ancien Chef d’Etat, Boni Yayi est poursuivi pour incitation à la haine” via les réseaux sociaux. Me Renaud Agbodjo a indiqué à la Cour que « selon le Code pénal, l’instruction de son client ne peut excéder 45 jours ». Pour lui, « renvoyer le dossier devant un juge d’instruction viole les droits de l’Homme et le Bénin n’a pas besoin de ça en ce moment ».Le Juge Azo tranche et déclare la Cour incompétente.

En ce qui concerne Djossou Denis, victime au bras amputé par le gaz lacrymogène lors des troubles, il a été également écouté. Selon le ministère public, des éléments attestent qu’il était sur les lieux des incidents. La Cour s’est aussi déclarée incompétente sur son cas. Ces présumés meneurs de trouble retournent en prison. Leur dossier prend ainsi une autre allure. Selon des avertis du droit, ils seront dans les prochains jours, sauf miracle, présentés devant la Cour de répression des infractions économiques, CRIET.



Articles Similaires

Chronique

Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois

Dans ce Bénin avarié, ce qu’on essaie de vendre à la jeunesse, est beaucoup plus ces jeunes sans CV, qui se sont égarés en politique et qui, ne peuvent pas justifier, regardant d’où ils viennent, ce qu’ils sont devenus. Dans ce Bénin-là, disais-je, Alain Capo-Chichi fait figure d’exception. Je ne vois pas encore deux modèles... Lire la Chronique

  Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois , 1er septembre 2019

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une