[]
Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 97 60 17 90
Accueil > Santé & Culture > Le journaliste Casimir Kpédjo libéré sous convocation

Arrêté dans la journée du jeudi 18 avril 2019

Le journaliste Casimir Kpédjo libéré sous convocation

(Il se présentera le 2 mai 2019 devant la CRIET)

Par E.A.T., 24 avril 2019 à 04:36 
Partager cet article :

Le journaliste Casimir Kpédjo présenté au Procureur de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) mardi 23 avril 2019 est désormais libre. II a été libéré après plusieurs jours passés en garde à vue et mis sous convocation pour la suite de l’enquête. Il se présentera le 2 mai 2019 à la CRIET.

Arrêté dans la journée du jeudi 18 avril 2019, il est reproché à Casimir Kpèdjo d’avoir publié dans les parutions 126 et 127 de son journal, des informations qualifiées de fausses contre les performances économiques du Bénin, informations relayées sur la page facebook du journal. Plusieurs voix ont dénoncé la procédure et exigé la libération du journaliste.

Dans la soirée du lundi 22 avril 2019, Reporters Sans Frontières (Rsf) s’est joint aux journalistes béninois pour exiger la libération avant tout procès dujournaliste Casimir Kpédjo, spécialiste des questions économiques.

Casimir Kpèdjo après sa libération : « Il y a vraiment séparation des pouvoirs au Bénin »

Après sa présentation au procureur de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) mardi matin, le journaliste Casimir Kpèdjo a été relâché et mis sous convocation. Il s’est prêté aux questions de ses confrères. Selon lui, « Il y a vraiment séparation des pouvoirs au Bénin ».

« C’est heureux de servir son pays, j’ai appris à servir mon pays et je l’ai fait dans le strict respect de la profession qui est la mienne. Je suis journaliste, je n’aime pas être au-devant des médias dans ces genres de circonstances là. Mon impression, c’est mon émotion. J’ai appris beaucoup de choses de la communauté internationale. J’ai appris beaucoup de choses sur le peuple béninois. J’ai également appris des autorités de mon pays. Je les remercie. Je remercie ces autorités là qui ont un sens de la démocratie pour ce pays » a déclaré Casimir Kpèdjo à sa sortie d’audience. Il a rappelé ensuite les conditions dans lesquelles il a été arrêté.

« Nous sommes dans un pays démocratique », dit-il

« J’étais au lit nu s’il vous plait. Ils sont venus me chercher dans ma chambre à coucher sans convocation. J’ai répondu à ça », raconte le journaliste. Il informe qu’il n’y a pas de mal à ne pas croire à la justice de son pays. Pour lui, le Bénin est bel et bien un pays démocratique. « Nous sommes dans un pays démocratique, il y a effectivement séparation des pouvoirs au Bénin. Je peux vous garantir cela » fait-t-il savoir.

Libre de tout mouvement, Casimir Kpèdjo devra se présenter à la Criet le 02 mai prochain.



Articles Similaires

Chronique

Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois

Dans ce Bénin avarié, ce qu’on essaie de vendre à la jeunesse, est beaucoup plus ces jeunes sans CV, qui se sont égarés en politique et qui, ne peuvent pas justifier, regardant d’où ils viennent, ce qu’ils sont devenus. Dans ce Bénin-là, disais-je, Alain Capo-Chichi fait figure d’exception. Je ne vois pas encore deux modèles... Lire la Chronique

  Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois , 1er septembre 2019

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une