[]
Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 97 60 17 90
Accueil > Economie & Tech > Le Professeur Dodji Amouzounvi donne les raisons

Interdiction de la section anglophone dans les universités privées

Le Professeur Dodji Amouzounvi donne les raisons

Par La Rédaction, 30 août 2019 à 03:39 
Partager cet article :

Il n’y aura plus de section anglophone dans les universités et instituts privés à partir de la rentrée académique 2019-2020. La direction des établissements privés d’enseignement supérieur (Depes) y a mis fin. Plusieurs raisons sous-tendent cette mesure prise par la direction des établissements privés d’enseignement supérieurque dirige le ProfesseurDodjiAmouzounvi.

Le directeur des établissements privés d’enseignement supérieur, DodjiAmouzounvi, a évoqué les raisons qui militent en faveur de cette décision sur la radio nationale. Faut-il le souligner, aucun système nigérian n’est délocalisé dans les établissements privés au Bénin. La formation qui s’y fait est une approximation qui ne répond pas toujours aux exigences en la matière. Ce qui jettedu discrédit sur le pays.
DodjiAmouzounvi, dans son intervention, a mis l’accent sur la déstabilisation de l’économie des pays voisins. « On accusait le Bénin de déstabiliser les économies des pays voisins », a-t-il fait entendre. La raison, ceux qui sont formés dans la section anglophone ne répondent pas comme cela se doit une fois sur le marché de l’emploi. Ce qui crée un manque à gagner aux entreprises voire à l’Etat.
La mesure devrait être prise depuis trois voire quatre ans. En 2015, rappelle le professeur Amouzounvi, au cours d’une table ronde, le Bénin a enregistré des plaintes qui devraient l’amener à mettre fin au système de formation qu’il qualifie de « monstre à deux têtes ». Toutefois, un système d’intégration des anglophones, lusophones, russophones dans l’enseignement supérieur au Bénin est institué, a indiqué le Depes.

S.E.



Articles Similaires

Chronique

Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois

Dans ce Bénin avarié, ce qu’on essaie de vendre à la jeunesse, est beaucoup plus ces jeunes sans CV, qui se sont égarés en politique et qui, ne peuvent pas justifier, regardant d’où ils viennent, ce qu’ils sont devenus. Dans ce Bénin-là, disais-je, Alain Capo-Chichi fait figure d’exception. Je ne vois pas encore deux modèles... Lire la Chronique

  Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois , 1er septembre 2019

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une