[]
Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 97 60 17 90
Accueil > Actualités > Le Bénin amorce son autonomie énergétique

Inauguration centrale thermique de Maria-Gléta 2

Le Bénin amorce son autonomie énergétique

(Talon et son ministre Houssoucomblent le déficit énergétique auquel fait face le Bénin ; « la centrale alimente depuis un mois plus de la moitié des besoins énergétiques de laSbee », se réjouit le Dg Laurent TOSSOU)

Par Roméo TOSSOU, 30 août 2019 à 03:35 
Partager cet article :

La centrale électrique de Maria-Gléta 2 a étémise en service dans l’après-midi de ce jeudi 29 août 2019. En présence des représentants des partenaires techniques et financiers du projet (Boad, Bidc,Bid) ; duministre d’État chargé du plan et du développement,Abdoulaye Bio Tchané, de son homologue en charge de l’énergie, Dona Jean-Claude HOUSSOU, du directeur général de la Sbee ;les représentants du consortium BWSC Bénin SA, société adjutatrice du projet, ontofficiellement remis les clés du site au gouvernement. Les populations d’Abomey-calavisont sorties nombreuses pour la circonstance.

La centrale électrique de Maria-Gléta 2 vientsonner de façon progressive le glas de la dépendance énergétique du Bénin vis-à-vis de l’extérieur.Auterme de ce gigantesque projet qui vise la construction de deux centrales d’une puissance totale de 400MWd’ici 2022,le Bénin auradonc passédustatut d’indépendance à un statut defournisseur d’énergie électrique aux autres pays.La construction de la centrale de Maria-Gleta2 vient confirmer la volonté du Chef de l’État et deson gouvernement dans la concrétisation des nobles projetsinscrits dans leur programme d’actionquinquennal 2016-2021. La centrale de Maria-Gleta2vient également combler le déficit énergétique auquel fait face le Bénin depuis plus de cinquante (50) ans.

Des machines de dernière technologie

Doté de sept (7) moteurs MAN 18V60DF d’une puissance unitaire de 18,5 MW avec un poste d’interconnexion 161 kVde 400MW et un poste d’évacuation 161 kV extensible à 400MW de capacité,1 système de connexion au réseau de Gas, une route d’accès de 3 km, la centrale électrique 127 MW de Maria-Gleta 2« alimente depuis un mois déjà, plus de la moitié des besoins énergétiques de la société béninoise d’énergie électrique », s’est réjouiLaurent TOSSOU, DG/SBEE au cours de la cérémonie officielle d’inauguration et de mise en exploitation de cette centrale équipée des machines de dernière technologie.En outre, selon le ministre en charge de l’énergie, ce joyau, qui reste « le fruit de la volonté d’un grand bâtisseur, d’un homme de vision, son excellence Patrice TALON, chef de l’État, chef du gouvernement ; va permettre aux populations béninoises d’oublier leur passé douloureux en matière de constructiond’infrastructure électrique ».Monsieur Dona Jean-Claude HOUSSOU ajoute quela construction de cette centralen’est qu’une première étape des défis qui attendent le gouvernement du Nouveau départ dans le secteur énergétique. Cecidit, plusieurs autres projets sont en cours de construction et d’autres sont à venir pour garantir une véritable indépendance du Bénin en énergie électrique.
L’équipe d’exploitation et de maintenance est composée de 55 personnes dont 03 étrangers, 52 jeunes béninois de tout niveau (ingénieurs, techniciens, ouvriers) recrutés et formés. 24h/24,7 jours sur 7 et 365 jours par an, ils vont piloter et maintenir cette centrale.

Les retombées du projet

Présent lors du lancement officiel, le préfet de l’Atlantique et préfet par intérim du Littoral, Jean-Claude Codjia a rappelé les retombées du projet de construction de cette centrale. Il s’agit du dédommagement des propriétaires terriens qui a coûté plus de deux (2) milliards de francs Cfa à l’État. Aussi, le projet a pris en compte la construction d’une route d’accès au site long de trois (3) kilomètres ; de la clôture, la construction de 24 salles de classe et d’une infirmerieau profit du Collège d’enseignement général de Houèto ; le redéploiement du réseau électrique long de 25 kilomètres au profit des populations riveraines et la construction du local du commissariat de la localité. Plus qu’une réalité, le Programme d’action du gouvernement (PAG)de la Rupturesuit son cours et vient d’enregistrer une grande réussite.



Articles Similaires

Chronique

Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois

Dans ce Bénin avarié, ce qu’on essaie de vendre à la jeunesse, est beaucoup plus ces jeunes sans CV, qui se sont égarés en politique et qui, ne peuvent pas justifier, regardant d’où ils viennent, ce qu’ils sont devenus. Dans ce Bénin-là, disais-je, Alain Capo-Chichi fait figure d’exception. Je ne vois pas encore deux modèles... Lire la Chronique

  Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois , 1er septembre 2019

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une