[]
Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 97 60 17 90
Accueil > Actualités > La Sbee et les structures sous-tutelle du ministère s’ouvrent au (...)

1ère édition de la semaine de l’énergie électrique au Bénin

La Sbee et les structures sous-tutelle du ministère s’ouvrent au public

(La vulgarisation des efforts du gouvernement en matière d’énergie électrique au menu)

Par Roméo TOSSOU, 8 avril 2019 à 04:50 
Partager cet article :

Le ministère de l’énergie organise du 6 au 11 avril 2019, la semaine de l’énergie électrique. Les activités prévues pour couvrir ces journées portes ouvertes ont été officiellement lancées ce samedi 06 avril 2019 par le premier responsable de ce département ministériel, monsieur Dona Jean-Claude HOUSSOU.

Pendant une semaine, les réformes engagées par le gouvernement du Nouveau départ en matière de production, de transport et de distribution de l’énergie électrique seront mises sous les feux de la rampe. En d’autres termes, les bureaux et portes des agences et structures sous-tutelle du ministère de l’énergie sont grandement ouverts depuis ce samedi 06 et ce jusqu’au jeudi 11 avril 2019 aux populations. À cet effet, tout béninois désireux pourrait faire le déplacement sur les sites qui abritent l’événement à savoir Porto-Novo, Parakou, Cotonou et Natitingou afin de satisfaire leur curiosité et de poser des questions relatives aux actions réalisées par le régime de la Rupture et celles en cours dans le sous-secteur de l’énergie électrique.

Cette initiative qui est à sa première édition est un rendez-vous inédit puisqu’elle va permettre selon les propos de son initiateur, le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU, de faire connaitre aux béninois en général et aux abonnés de la SBEE en particulier, les réalités du système électrique et les innovations engagées dans ce secteur depuis l’avènement du régime dit du Nouveau départ. Mieux, il s’agira de partager avec ceux qui feront le déplacement, l’expérience de la bonne gouvernance dans ce secteur à l’ère du régime de la Rupture. Cette action se veut également de permettre aux uns et aux autres, d’améliorer leur point de vue ou leur perception quant aux actions entreprises par l’actuel régime dans le sous-secteur de l’énergie électrique. C’est pourquoi les béninois sont invités à faire massivement le déplacement sur les quatre sites prévus pour abriter les manifestations de ce grand événement.
En effet, en matière d’énergie électrique, plusieurs actions et réformes déjà réalisées ou en cours sont à l’actif du gouvernement de son excellence Patrice Athanase Guillaume TALON. Il s’agit de la construction de la centrale de Maria Gletta-2 d’une capacité totale de 127,2 megawatts et dont l’inauguration est prévue au mois de juin 2019. Il est ensuite prévue l’extension de ce projet avec la construction d’une seconde centrale de 120 mégawatts sur le même site en anticipation aux besoins sans cesse grandissants de l’énergie électrique afin de rendre plus autonome et indépendant le Bénin en matière de production, de transport et de distribution du courant électrique.

En dépit de cela, plusieurs autres actions entreprises par le ministre de l’énergie Dona Jean-Claude HOUSSOU pour réaliser le rêve cher au Président de la République (autonomisation énergétique du Bénin) sont énormes. A titre indicatif, nous pouvons énumérer la location de groupes électrogènes d’une puissance totale de 180 Mégawatts au début du mandat pour approvisionner le pays en énergie. Et cette action sans se tromper a permis de conjurer le sort de délestage auquel le pays est soumis pendant des décennies. Nous avons ensuite la réhabilitation de quinze groupes électrogènes d’une puissance de 30 mégawatts sur le Parc de production de la Sbee et la signature d’un contrat de fourniture d’énergie électrique de 60 MW en continue avec le Nigéria. On peut ajouter à ces efforts non exhaustifs, l’électrification de plusieurs zones rurales au Bénin.
Par ailleurs, en matière de production d’énergie solaire, la capacité nationale est passée de zéro MW en 2016 à 150 en 2019 et la durée moyenne de coupures d’électricité est passée de 75 heures en 2015 à 17,39 heures.
Selon les chiffres du ministère en charge de l’énergie, le pays a connu une augmentation de plus de 12% depuis 2016 sur le réseau haute tension catégorie A (HTA) soient 5079 kilomètres cumulés en 2016 contre 600 km en 2018. En basse tension (BT), le Bénin est passé selon les mêmes chiffres de 5680,17 km en 2016 à plus de 700 km en 2018 soit une augmentation de plus de 17%. Grâce à ces efforts conjoints du ministre de l’énergie et du directeur général de la Sbee, monsieur Laurent TOSSOU, la confiance renait au sein des populations et le nombre d’abonnés qui était de 530.628 en 2015 est passé à 700.000 en 2019, soit une augmentation de 20%. Plusieurs efforts sont également en cours à l’instar de l’aménagement sur le fleuve Ouémé, du site hydroélectrique multifonctions de Dogo bis d’une capacité de 128 mégawatts sans oublier celui de Vossa d’une puissance de 160Mw et de Bétérou (20Mw).

La dynamique du ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU avec l’assistance du Dg Sbee monsieur Laurent TOSSOU sous le leadership éclairé du chef de L’État, le Président Patrice TALON est donc en marche. Avec l’aide des partenaires techniques et financiers, ces têtes pensantes et l’ensemble du personnel des structures du ministère de l’énergie sont plus qu’engagés pour révéler le Bénin au monde en lui assurant une indépendance énergétique ; l’un des rêves chers de l’actuel locataire de la Marina.



Articles Similaires

Chronique

Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois

Dans ce Bénin avarié, ce qu’on essaie de vendre à la jeunesse, est beaucoup plus ces jeunes sans CV, qui se sont égarés en politique et qui, ne peuvent pas justifier, regardant d’où ils viennent, ce qu’ils sont devenus. Dans ce Bénin-là, disais-je, Alain Capo-Chichi fait figure d’exception. Je ne vois pas encore deux modèles... Lire la Chronique

  Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois , 1er septembre 2019

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une