[]
Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 97 60 17 90
Accueil > Politique > Il faut préserver la paix à tout prix

Violences postélectorales au Bénin

Il faut préserver la paix à tout prix

(« Talon est favorable au dialogue avec Yayi, Soglo et les opposants »)

Par Jean-Louis KOGBEDJI, 3 mai 2019 à 02:09 
Partager cet article :

Cotonou et certaines villes du Bénin dont Kandi, … ont été le théâtre deviolences perpétrées par des manifestants, mercredi et jeudi matin faisant au moins un mort et des blessés à Cotonou. Si l’armée béninoise a réussi à déloger les manifestants et imposer le calme, les populations appellent les acteurs politiques à préserver la paix. De sources concordantes, le chef de l’Etat, Patrice Talon est « ouvert au dialogue avec les opposants surtout l’ancien chef de l’Etat, Boni Yayi ».

Face auxviolences postélectorales au Bénin, le gouvernement a lancé une campagne pour la paix. Plusieurs messages sont véhiculés sur les réseaux sociaux et dans les médias.Le thème de la campagne lancée ce 02 mai 2019 est intitulé : « Par Amour pour le Bénin ». Cette campagne fait suite à la conférence de presse du ministre des Affaires étrangères en présence des représentations diplomatiques accréditées au Bénin sur la tension post-électorale dans le pays. Le ministre n’a fait que traduire la volonté du Chef de l’Etat, Patrice Talon.

« Talon oppose la paix à la violence »

En effet, face aux violences et manifestations post-électorales, « le président Talon oppose la paix à la violence », informent des sources crédibles.Selon le ministre Agbenonci jeudi face au corps diplomatique, « le président Patrice Talon est resté dans la posture du dialogue et de la concertation pour la préservation de la paix dans le pays malgré les attaques dont il est objet ».
Faut-il le souligner, au cours du processus électoral, le président de la république a œuvré pour l’organisation d’élections inclusives pour que la paix règne tout au long du processus. En témoigne la mission confiée au président de l’Assemblée nationale après la décision de la Cena qui a validé deux listes pour ces législatives. Talon est ouvert au dialogue, précisentdes sources crédibles.Confiant d’une issue favorable de la situation postélectorale, le chef de l’Etat a présidé en personne le Conseil des ministres de ce jeudi 02 mai 2019 contrairement aux rumeurs qui l’ont annoncé dans un autre pays africain ou dans l’hexagone.
Après l’éclatement de cette tension postélectorale, les populations béninoises appellent déjà à l’accalmie. Les populations lancent aussides appels aux deux anciens présidents Nicéphore Soglo, Boni Yayi et le chef de l’Etat, et souhaitent qu’ils fument le calumet de la paix.
Les prochains jours d’autres voix s’annoncent pour inviter Talon, Soglo, Yayi et les opposants à faire la paix des braves…
Le chef de l’Etat étant déjà favorable pour le dialogue avec les opposants, notamment avec l’ancien président Yayi, selon des sources très crédibles, les manifestants quels qu’ils soient sur toute l’étendue du territoire national, sont invités à se démarquer des manifestations de violence.
Quant aux deux anciens présidents de la république, Boni Yayi et Nicéphore Soglo, pour l’amour pour le Bénin, ils sont aussi invités à privilégier la paix pour que cessent ces actes de vandalisme qui ne profitent pas au Bénin.

« Faire baisser la tension socio-politique »

Le gouvernement, de son côté, a déjà lancéune campagne pour la paix.L’un des objectifs poursuivis par le gouvernement béninois, c’est de« Faire baisser la tension socio-politique » dans le pays. Plusieurs messages invitent les citoyens à adopter des attitudes favorables à la préservation de la paix. Entre autres, on peut retenir ces messages : « J’invite mon entourage au calme et j’adopte un comportement de paix » ; « Je ne participe à aucun mouvement de foule et j’adopte un comportement de paix » ; « J’évite de relayer de fausses informations pour ne pas provoquer la peur » et « Je fais confiance aux informations officielles et je respecte les consignes des forces de sécurité ». Les Béninois sont donc invités à préserver la paix à tout prix. Et pour cause.
Après les manifestations de mercredi à jeudi et leurs corollaires, il importe d’opposer à la violence la paix et adopter un comportement de paix. Pour bâtir un Bénin prospère que chacun de ces acteurs politiques ou non et surtout de ces fils souhaite.



Articles Similaires

Chronique

Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois

Dans ce Bénin avarié, ce qu’on essaie de vendre à la jeunesse, est beaucoup plus ces jeunes sans CV, qui se sont égarés en politique et qui, ne peuvent pas justifier, regardant d’où ils viennent, ce qu’ils sont devenus. Dans ce Bénin-là, disais-je, Alain Capo-Chichi fait figure d’exception. Je ne vois pas encore deux modèles... Lire la Chronique

  Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois , 1er septembre 2019

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une