[]
Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 97 60 17 90
Accueil > Politique > Dona Jean-Claude Houssou adresse un message fort aux Républicains de la (...)

Après les élections législatives de 2019

Dona Jean-Claude Houssou adresse un message fort aux Républicains de la 19è

(« …Le combat du développement se poursuit inlassablement et plus que jamais », dit-il)

Par La Rédaction, 3 juin 2019 à 04:00 
Partager cet article :

Aux législatives de 2019, le Bloc Républicain a été crédité de 37 députés. Au nombre desdits députés, deux (02) sont sortis de la 19ème circonscription électorale, où le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU était 3ème titulaire. Sur cinq (5) députés, BR a obtenu 2 sièges. Faisant le bilan, le ministre Houssou indique que « le combat pour le développement que nous avons engagé depuis un moment ne doit pas s’arrêter parce que nous n’avons pas été élus pour siéger à l’Assemblée nationale ». Et pour cause. « 

D’autres formes de défis nous attendent et nous devons nous préparer à les relever constamment », indique-t-il aux membres républicains, sympathisants et amis qu’il a rencontrés le weekend écoulé. « Le combat du développement se poursuit donc inlassablement et plus que jamais », a-t-il adressé à ces lieutenants de la 19è. Lire sobn adresse aux républicains à cet effet.

« Camarades membres du Bloc républicain ;
chers sympathisants
chers amis…

A l’issue de la proclamation définitive des résultats des élections législatives du 28 avril 2019, notre parti est crédité de 37 députés sur 83 à l’Assemblée nationale.
Au niveau de la 19ème circonscription électorale, où j’étais 3ème titulaire nous avons obtenu 2 sièges sur 5.
Ces performances bien insuffisantes ont été réalisées grâce à votre détermination et votre esprit républicain et de sacrifice.
Nous avons donné le meilleur de nous-mêmes et nous n’avons rien à regretter puisque nous avons été au bout du combat démocratique avec panache et fair-play.
En ce qui nous concerne personnellement, le combat pour le développement que nous avons engagé depuis un moment ne doit pas s’arrêter parce que nous n’avons pas été élus pour siéger à l’Assemblée nationale.
La campagne électorale nous a permis cependant d’aller plus qu’auparavant à la rencontre des uns et des autres, d’avoir eu de réels contacts et des échanges avec beaucoup d’entre vous, de partager parfois l’intimité de vos réflexions et de prendre le pouls de votre engagement et de vos préoccupations.

Nous avons certes encore du chemin à faire ensemble puisque nous avons de plus en plus, une conscience collective de l’immensité de la tâche qui nous tend les bras pour apporter significativement notre empreinte au service du développement de nos localités pour l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens.
Les élections législatives n’ont été qu’une échéance parmi tant d’autres qui se dresseront sur notre chemin. D’autres formes de défis nous attendent et nous devons nous préparer à les relever constamment.
Le Président Patrice Talon, notre Chef de file se pose tous les jours en modèles d’abnégation et de détermination coiffés d’ambition extraordinaire que nous devons suivre. Nous ne devons pas le trahir par nos renoncements. Nous ne devons pas rompre avec ces femmes, ces hommes, jeunes ou anciens de tout acabit que nous avons croisés lors de la Campagne électorale et qui croient encore et toujours en nous.
Le Bénin nous attend tous car nous lui devons tant !
La 19ème Circonscription électorale compte sur nous et nous avons le devoir de ne pas nous dérober.
Restons unis, solidaires et ayons foi en nos capacités à construire ensemble, à entreprendre ensemble, à réussir ensemble dans notre vivre ensemble et nous y arriverons.

Le combat du développement se poursuit donc inlassablement et plus que jamais » !

Dona Jean-Claude HOUSSOU.



Articles Similaires

Chronique

Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois

Dans ce Bénin avarié, ce qu’on essaie de vendre à la jeunesse, est beaucoup plus ces jeunes sans CV, qui se sont égarés en politique et qui, ne peuvent pas justifier, regardant d’où ils viennent, ce qu’ils sont devenus. Dans ce Bénin-là, disais-je, Alain Capo-Chichi fait figure d’exception. Je ne vois pas encore deux modèles... Lire la Chronique

  Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois , 1er septembre 2019

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une