[]
Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 97 60 17 90
Accueil > Politique > Dona Jean-Claude HOUSSOU fait le point

Inauguration des infrastructures électriques dans le Nord Bénin

Dona Jean-Claude HOUSSOU fait le point

(“Les conditions sontdésormais réunies pour un développement durable (…) et permettre une industrialisation de cette région et un confort à la population”, dit-il).

Par Transcription:RoméoTOSSOU, 28 août 2019 à 03:01 
Partager cet article :

Du mercredi 21 au samedi 24 août 2019, le ministre de l’énergieétaitdans la régionNord-Ouest du Bénin. Ilavaitàsescôtés les préfets des départements du Borgou et de l’Alibori sans oublier le Directeur général de la Ceb (Communauté électrique du Bénin). Cette visite de 72 heures vise principalement la mise en service de plusieurs infrastructures électriques telles les lignes 161kV Parakou-Bembèrèkè-Kandi-Malanvilleet les postes associés. Il a été également question de l’inauguration des microcentrales solaires photovoltaïques et des châteaux d’eau dans les localités de Bouanri II dans la commune de Bembèrèkè, de Zougou-Pantrossi dans la commune de Gogounou et deKoratégie dans la commune de Malanville.

À la fin de cettetournée, le minister Houssous’estentretenu avec les hommes des médias. Ila profité de l’occasion pour faire un point succinct des activitésmenées au cours de cette traversé.

Dans son intervention, il aexposé les avantages etl’impactde ces réalisations sur le niveau de développement du Bénin en général et en particulier dans la vie des populations des communes bénéficiaires (Bembèrèkè, Gogounou, Kandi et Malanville).

En tout, selon les propos du ministre, il s’agit d’un investissement de plus de vingt sept (27) milliards pour soulager les peines des populations en matière d’énergie électrique et aussi et surtout favoriser le développement des activités génératrices de revenus et l’implantation des industriels dans la zone. C’est aussi et d’abord la concrétisation du Plan d’actions du gouvernement de la Rupture qui est en marche, a-t-il rappelé.

LES4 VÉRITÉS:Nous voici au terme d’une tournée que vous avez entreprise depuis 48 heures déjà. Quel bilan faites-vous, monsieur le minister ?

Dona Jean-Claude HOISSOU : Je peux vous dire déjà que le gouvernement du Nouveau départ a mis en place depuis 2016 un programme d’action digne de ce nom avec une ambition jamais égalée. Et qu’aujourd’hui, les deuxoutroisjoursque nous avons passé ensemble dans le Nord Bénin, c’est une étape importante de la mise en oeuvre effective du Plan d’actions du gouvernement. Ce que nous avons vu ces deux/trois derniers jours sont édifiants. Ceci dans le sens où, réellement, nous sommes dans le cadre d’un réaménagementintelligent,concret, efficaceetréel du territoire et particulièrement dans le secteur de l’énergie.
Pendant cesdeux/troisjours, nous avons inauguré huit (8) nouvelles installations de plus de vingt sept (27) milliards au total. Ce qui montre cette volonté, cette détermination du Chef de l’État à travers son gouvernement de réellement concrétiser la promesse qu’il avait faite lors de son investiture le 06 avril 2016 qui consistait, entre autres, à garantirl’énergie électrique et l’eau à l’ensemble de ses concitoyens à l’horizon 2021. Nous sommes ici aujourd’hui à une étape pour montrer effectivement que cette volonté se concrétise au fur et à mesure.

Je souligneraiégalementque dans la mise en oeuvre de ce plan d’action dans le secteur de l’énergie, le gouvernement fait feu de tout bois. À la fois, on s’occupe du réseau conventionnelle mais en même temps les coins reculés qui ne peuvent pas avoir accès à l’énergie conventionnelle c’est-à-dire le réseau national. On fait tout pour que des moyens decentralisés c’est-à-dire dans le cadre du hors réseau, puissent permettre aux populations de voir leur bien-être au quotidiens’améliorer.

*Parlez nous des différentes localités où l’obscurité disparaît désormais

Nous avonsété à Zougou-Pantrossi, à Bouari, à Koratégui, à Madécali à Angaladébou…. Mais également, à travers ces cinq localités que je viens de citer, nous avons trois mini-centralessolaires qui sont aujourd’hui opérationnels et qui permettront aux populations non seulement d’être plus en sécurité à travers la lumière queçavagénérermais aussi en tant qu’accelérateur pour ne pas dire catalyseur de tout ce qui estactivitégénératrice de revenus pour permettre aux populations d’avoir des revenus plus importants et aussi améliorer ses conditions de vie. Je suis tailleur, je suis menuisier, je suis soudeur, etc. c’est des moyens énergétiques qui vont me permettre d’accelérer mon développement (…). À côté donc de ces minicentralessolaires, nous avons eu des extensions réseaux à partir du réseau conventionnel et de la Ceb, et de la Sbee qui nous ont permis notamment de corriger certainesanomalies de certaineslocalités qui voyaient passer au dessus de leurs têtes des lignes électriques mais sans jamais en bénéficier. On les a vus en effervescence etune mobilisation sans égal. J’ai même marqué monémotionvis-à-vis de ça.

“…les souffrancesqu’ontconnus les habitants de l’Alibori, du Borgou pendant des décennies en matièreénergétiquesontaujourd’hui derrière nous…”

À côté de cescinqlocalitésque je viens de citer, nous avons lancé officiellement une opération d’envergure dans notre pays qui me fait parler d’une préoccupation majeure d’aménagement du territoire. C’est que les souffrancesqu’ontconnues les habitants de l’Alibori, du Borgou pendant des décennies en matière énergétique sont aujourd’hui derrière nous. Parce-que, à travers l’IRED (I’initiativerégionale pour l’énergie durable) de l’Uemoa, il y a près de vingt cinq (25) milliards qui ont été investis pour créer à Bembèrèkè, Kandi et à Malanville, des postes dédiés Haute tension (HT) avec des transformateurs qui permettent de descendre les puissances pour arriver au niveaude la Sbeeafin de permettre à la population d’enbénéficier de manièredisponible d’une part mais de manière stable à travers la qualité que cela genère. Vous savez, c’est la première foisdans le Nordde notre paysqu’onvoitundispositive de ceniveaumis en place en temps et en heure avec cetinvestissementmajeur.

Quelle énergie alimentera désormais cette partie du septentrion ?

Cequ’ilfautnoterest qu’au delà de la population qui va beneficier effectivement de cette disponibilité, c’est simplement l’énergie produite soit à Maria-Gletta à Abomey-Calaviousoit en importation du Nigeria ou du Ghana qui viendra directement désormais ici. Mais c’est aussi un coup d’avance pour créér des conditions de disponibilité énergétique favorable aux industriels pour un développement économique de cette région du septentrion et pour permettre à chacun des habitants d’en tirer les bénéfices.
Là, nous sommesaujourd’hui dans une position que je peux dire sans me tromper, que les conditions sont désormais réunies pour un développement durable, inclusif et permettre une industrialisation de cette région et un confort à la population, à la hauteur de l’ambition que le Président Patrice Talon veut pour notre pays. Et c’est pour ça que je voudrais que vous sachiez que l’énergie est au coeur du Bénin, désormaisles populations ontcetteopportunité grâce au Président Patrice TALON.



Articles Similaires

Chronique

Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois

Dans ce Bénin avarié, ce qu’on essaie de vendre à la jeunesse, est beaucoup plus ces jeunes sans CV, qui se sont égarés en politique et qui, ne peuvent pas justifier, regardant d’où ils viennent, ce qu’ils sont devenus. Dans ce Bénin-là, disais-je, Alain Capo-Chichi fait figure d’exception. Je ne vois pas encore deux modèles... Lire la Chronique

  Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois , 1er septembre 2019

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une