[]
Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 97 60 17 90
Accueil > Actualités > Basile Tchibozo dévoile ses ambitions pour la Haac

Election Haac:6ème mandature

Basile Tchibozo dévoile ses ambitions pour la Haac

(« …J’attacherai du prix à la défense de la liberté de la presse … »,dit-il)

Par Carine DJIGUI (Collaboration), 31 mai 2019 à 04:42 
Partager cet article :

Dans l’après-midi du mercredi 29 mai 2019, a eu lieu à la maison des médias Thomas Megnanssan le lancement officiel de campagne du candidat Basile Tchibozo en tant que conseiller à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC). Au cours de ce lancement, le candidat au poste de conseiller à la Haac, a dévoilé ses ambitions à ses pairs de la presse.

Basile Tchibozo est candidat au niveau la catégorie Presse écrite pour la 6è mandature de la Haac. Un seul siège de Conseiller à la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication est à pourvoir. Dans cette catégorie qui concerne les médias presse écrite, presse en ligne, les caricaturistes, les photojournalistes, les graphistes etc. Les acteurs de ladite catégorie ont répondu nombreux à l’invitation de la Coordination générale de campagne du candidat Basile Tchibozo. Devant ce parterre de professionnels des médias acquis à sa juste cause, l’ancien président du Conseil National du Patronat de la Presse (Cnpa) a exposé son programme de société qui est composé de six (6) points essentiels.

L’ex patron du Cnpa-Bénin, entend redynamiser la presse béninoise et assurer de meilleure condition de travail à ses acteurs.
Pour Basile Tchibozo, il est temps que la presse béninoise retrouve son dynamisme et tout son épanouissement. Il annonce les grandes lignes de son combat une fois à la Haac. Il s’agit de “La valorisation de la carte de presse, la mise en place d’un observatoire Haac-Cnpa-Upmb, pour l’amélioration des conditions de travail des journalistes, la concrétisation du Fonds d’Appui au Développement des Médias (Fadem) ; la défiscalisation des entreprises de presse et l’amélioration de l’environnement économiques des medias”.
Par ailleurs, les six points du programme d’action de Basile Tchibozo ont été présentés. Il s’agit de : “1-La valorisation de la carte de presse ; 2- Amener le journaliste à tirer profit du fonctionnement interne de la Haac ; 3- Arrêter le désamour entre la Haac et la presse ; 4- Mettre en place un observatoire Haac-cnpa-upmb pour l’amélioration des conditions de travail des journalists ; 5- Concrétiser le Fonds d’Appui au Développement des Médias et 6- Œuvrer pour la défiscalisation des entreprises de presse.

Au cours de la cérémonie, Cyrille Saïzonou, Directeur de campagne du candidat Basile Tchibozo, a levé un coin de voile sur les atouts et potentialités du candidat pour défendre la cause noble et juste des professionnels des médias une fois à la Haac. “Basile Tchibozo reste et demeure le meilleur candidat ayant déjà participé à des chantiers pour l’épanouissement des acteurs de la presse”, a-t-il dit..

Pour Michel Ahonon, responsable à la Communication de la Coordination de campagnes, « Basile Tchibozo ne va pas à la Haac pour acquérir une expérience. Basile Tchibozo amène plutôt son expérience à la Haac... »

Plusieurs témoignages de ses confréres ont agrémenté la séance. Ils reconnaissent le leadership de l’homme et s’accordent à le désigner comme le meilleur profil pour siéger à la Haac. Ce qui prouve à suffisance que Basile Tchibozo reste le candidat des professionnels des médias.
Son programme d’actions ayant sidéré les journalistes et autres invités présents à cette cérémonie, ils ont promis agir pour assurer au candidat Basile Tchibozo, la victoire au soir du 15 juin 2019, jour du scrutin.

« …J’attacherai du prix à la défense de la liberté de la presse par des actions fortes comme…la relecture de la loi organique de la Haac…  »

Dans son intervention au cours de la cérémonie, le candidat Basile Tchibozo a décliné quelques points stratégiques de son programme d’actions qui sera mis en œuvre après son installation à la Haac. Après avoir rendu grâce à Dieu, il a sollicité une minute de silence en mémoire de tous les professionnels des médias décédé,.Basile Tchibozo a témoigné toute sa gratitude aux membres de sa Coordination générale de campagne et tous les professionnels des médias qui ne ménagent aucun effort pour défendre son projet.

Enfin, il a décliné quelques points saillants de son projet. « Je n’ai qu’une seule réponse à porter à votre invitation. Oui, chers amis, chers militants, je vais à la Haac en votre nom pour défendre vos intérêts, nos intérêts. Je vous invite à me considérer comme le candidat du printemps de la presse béninoise. Je militerai pour que la presse béninoise retrouve sa lettre de noblesse. Sous ma mandature, nous allons nous battre pour que la carte de presse connaisse une mise en valeur. Nous en donnerons un nouveau visage, sa mise en valeur avec des avantages connexes et nous travaillerons pour que le renouvellement soit systématique.
De même, il sera opportun et nécessaire d’avoir un répertoire systématique des organes de presse à la Haac. Avec moi à la Haac, ce sera la fin du désamour entre la Haac et les professionnels des médias. La mise en œuvre du Fadem (Fonds d’appui pour le développement des médias) sera une réalité et nous nous battrons pour le présider en tant que représentant de la Haac comme l’exige la loi l’instituant afin que cela profite aussi bien aux patrons de presse qu’aux professionnels des médias. Notre combat sera aussi de plaider pour que le gouvernement puisse amoindrir la taxation des entreprises de presse au Bénin. J’attacherai du prix à la défense de la liberté de la presse par des actions fortes comme par exemple la relecture de la loi organique de la Haac notamment en ce qui concerne la mesure conservatoire... », a déclaré le candidat Basile Tchibozo.



Articles Similaires

Chronique

Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois

Dans ce Bénin avarié, ce qu’on essaie de vendre à la jeunesse, est beaucoup plus ces jeunes sans CV, qui se sont égarés en politique et qui, ne peuvent pas justifier, regardant d’où ils viennent, ce qu’ils sont devenus. Dans ce Bénin-là, disais-je, Alain Capo-Chichi fait figure d’exception. Je ne vois pas encore deux modèles... Lire la Chronique

  Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois , 1er septembre 2019

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une