[]
Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 97 60 17 90
Accueil > Actualités > 205.733 candidats composent dès lundi

Examen du BEPC 2019

205.733 candidats composent dès lundi

Par ABP, 24 mai 2019 à 04:41 
Partager cet article :

Le directeur départemental des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Abdoul Biga a annoncé, ce jeudi, au cours d’un entretien, que le collège d’enseignement général "Hubert Maga" de Parakou abritera lundi prochain, la cérémonie officielle du lancement des épreuves écrites du brevet d’études du premier cycle (BEPC), au niveau du département du Borgou. Au total 205.733 candidats planchent dans tout le Bénin.

Le Ceg Hubert Maga accueille le lancement officiel du Bepc dans le Borgou

Au total 19.166 candidats sont retenus pour composer les épreuves écrites de l’examen du brevet d’études du premier cycle session du 27 Mai 2019, au niveau du département du Borgou a-t-on informé.
Suivant la répartition, 12.399 candidats ont choisi de composer les matières de la série Moderne court (MC) et 6.767 candidats pour les matières du Moderne long (ML) à savoir, 714 candidats pour l’épreuve d’allemand et 5.196 pour l’épreuve d’anglais.
Les 19.166 candidats inscrits pour composer les épreuves écrites du (BEPC), session de Mai 2019 seront répartis dans 24 centres d’examen au niveau du département du Borgou.

« Nous avons décidé que les choses soient simples. Nous n’avons pas besoin d’aller avant de procéder au lancement officiel des épreuves écrites du Bepc dans le Borgou. C’est pourquoi, nous avons choisi le Ceg Hubert Maga pour officialiser cet examen lundi prochain » a dévoilé Abdoul Biga.
Selon ses propos, les petits plats sont mis dans les grands afin que l’organisation de cet examen au niveau du département du Borgou soit une réussite totale. « Les matériels lourds et sensibles sont déjà acheminés dans le département, où des équipes, en ce qui concerne chaque service au sein de ladite direction départementale, et les acteurs des structures impliquées, sont mobilisées depuis quelques semaines pour honorer leurs engagements respectifs », a-t-il rassuré.

Les préparatifs vont bon train dans les six communes de l’Alibori

- Dans une interview accordée à l’Agence Bénin Presse ce jeudi, le directeur départemental des enseignements secondaires et de la formation technique et professionnel de l’Alibori, Amadou Tomon, a indiqué que les préparatifs vont bon train pour une organisation sans faille des examens du brevet d’étude de premier cycle (BEPC) dans le département de l’Alibori.
A l’en croire « tout est fin prêt pour que les candidats à l’assaut du BEPC composent dans l’Alibori en général et à Kandi en particulier dans de très bonnes conditions ».
Selon lui, le matériel lourd et sensible sont convoyés en lieu sûr pour que les sept mille trois cent vingt-quatre ( 7.324 ) candidats attendus dans le département puissent affronter valablement les épreuves écrites du brevet.
’’Vu que les programmes n’ont pas été perturbés, Amadou Tomon, invite les candidats et leurs enseignants à continuer les séances de travaux dirigés. Il exhorte les candidats à dormir sous moustiquaire imprégnée afin d’éviter d’être malade au dernier jour.
Notons que cette année trois centres de composition accueillent les candidats dans la commune de Kandi.

9794 candidats à l’assaut du BEPC 2019 dans l’Atacora

9794 candidats planchent lundi prochain pour l’examen du brevet d’études du premier cycle (BEPC) session de Mai 2019 dans l’Atacora, a confié jeudi à l’Agence Bénin Presse, le directeur départemental de l’enseignement secondaire du département Denga Sahgui.
Ces candidats, informe le directeur départemental, seront répartis dans 19 centres de compositions et dans 311 salles de classes. 22 chefs centres et 622 surveillants de salles seront déployés sur l’ensemble du département.
« Les directeurs ont tout fait pour finir les programmes, les gens sont entrain de faire des remédiations et je crois que ce vendredi les candidats seront libérés, afin qu’ils se reposent pour mieux affronter les épreuves le lundi prochain », a-t-il précisé.
Denga Sahgui a exhorté les candidats de son département à ne pas paniquer, à avoir la tête froide et qu’ils lisent bien les épreuves le jour de l’examen avant de les aborder. « C’est le moment de se relaxer, de lire de façon modérée et surtout d’éviter de veiller et de prendre du café comme on le constate souvent chez certains candidats », a conseillé l’autorité départementale en charge de l’enseignement secondaire.
Il a invité les parents à prendre soin des enfants pour éviter qu’ils tombent malade en ces périodes et les surveillants de salles à jouer pleinement leur rôle

Tout est fin prêt dans la Donga pour accueillir plus de 5.000 candidats dans les centres de composition

Les préparatifs vont bon train pour accueillir les candidats au brevet d’études du premier cycle (BEPC) session de mai 2019 dans 14 centres de composition, dès lundi prochain dans le département de la Donga, a confié ce jeudi à l’ABP , l’inspecteur Slassifi Dramane Slassifi, directeur départemental des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle (DDESTFP) de ce département.
Ils sont au total 5.352 candidats inscrits dont 2.085 en moderne long (ML) et 3.267 en moderne court (MC), soit une diminution de 8,38 % par rapport à l’effectif de l’année dernière, a fait savoir le directeur départemental Donga des enseignements secondaires. Le ratio par sexe, informe-t-il, est de 61,70% pour les garçons contre 38,30% pour les filles.
A en croire l’inspecteur Slassifi Dramane, cette régression peut s’expliquer par la lutte contre les inscriptions fantaisistes au BEPC. Contrairement à l’effectif des candidats, le nombre de centres n’a pas changé. Les candidats sont répartis dans 14 centres dont 07 dans la commune de Djougou, 04 à Bassila, 02 à Ouaké et 01 à Copargo. Ils vont composer dans 179 salles d’examen contre 193 en 2018.
La candidate la moins âgée au BEPC dans la Donga a 11 ans et compose au CEG Copargo, a fait savoir le directeur départemental avant d’ajouter qu’elle est une candidate officielle en provenance du CEG Anandana. Quant au plus âgé, poursuit-il, elle est une candidate libre. Elle a 41 ans et compose au centre du CEG2 Djougou.
Pour la réussite sans faille de cet examen, l’inspecteur Slassifi Dramane a invité tous les acteurs du système éducatif de son département à jouer véritablement à leur partition.

1.486 candidats attendus lundi pour le BEPC, session de Mai 2019 dans la commune de Savè

Au détour d’un entretien accordé ce mercredi, à l’Agence Bénin Presse (ABP) dans le cadre des préparatifs de l’examen du Brevet d’études du premier cycle (BEPC), session de Mai 2019, le directeur du collège d’enseignement général (CEG1) de Savè, Nicaise Edéa a indiqué que 1.486 candidats tous sexes confondus plancheront dès lundi prochain pour la phase écrite de cet examen dans les trois (03) centres de composition de la commune.
Ils sont au total 1.486 candidats dont 663 filles, répartis dans 52 salles de classes et 03 centres de composition à prendre part le 27 Mai prochain à la phase écrite de l’examen du brevet d’études du premier cycle (BEPC), session de Mai 2019 dans la commune de Savè. Selon le directeur Edéa, toutes les dispositions d’ordre pratiques sont entrain d’êtres prises pour un bon déroulement de cet examen dans les centres de composition du CEG1, CEG2 et CEG-Kaboua.
A l’en croire, l’heure est à l’entretien des abords immédiats des salles de composition et même de la cour du collège pour permettre aux candidats de composer dans un environnement sain. Aussi a-t-il signifié que le matériel lourd est déjà convoyé dans tous les centres de composition et ne reste que celui sensible qui sera convoyé la veille de l’examen pour des raisons de sécurité.
Il a invité les candidats à prendre des aliments sains pour éviter des ennuis de santé le jour de l’examen, à dormir tôt et à faire des révisions modérées. Dans la même veine, il a convié les parents à surveiller les enfants dans leurs alimentations, à leur créer une atmosphère détendue à la maison pour les préparer à affronter psychologiquement les différentes épreuves.
Il n’a pas manqué d’exhorter les surveillants de salles en mission républicaine à plus de professionnalisme et de rigueur tout au long de la durée de l’examen car précise t-il leurs rôles est de dissuader les candidats pour éviter des cas de fraudes et de tricheries.

Le lycée militaire de jeunes filles Général Mathieu Kérékou célèbre ses majors de classes

A la faveur d’une cérémonie initiée à cet effet, les majors de classes du lycée militaire de jeunes filles Général Mathieu Kérékou de Natitingou, ont porté mercredi, devant les hauts gradés du corps militaire et paramilitaire en poste dans l’Atacora, du directeur départemental de l’enseignement secondaire Denga Sahgui, des autorités religieuses et leurs parents, les galons de l’excellence.
Une cérémonie fort simple, mais riche en solennité militaire. Revue de troupe par le commandant du Lycée, discours protocolaires, port de galon au major des majors et aux majors de classes, remise du fanion de l’excellence par la 13e promotion à la 14e avec des instructions fermes de maintenir la flamme de l’excellente toujours brillante au lycée militaire de jeunes filles Général Mathieu Kérékou et défilé des enfants de troupes. Cette cérémonie marque la fin de l’année scolaire dudit Lycée et a permis de reconnaitre le travail accompli par les différents acteurs et de distinguer les meilleurs enfants de troupes de chaque classe.
Au titre de cette année scolaire qui s’achève, a indiqué le colonel Didier Dindin, le lycée militaire général Mathieu Kérékou de Natitingou est parvenu à des taux de succès de 100% dans les classes de 6e, 3e, les secondes A, C et D, les premières A et C et les terminales A et C. Quant aux classes de 5e, 4e, 1ere D et terminale D, a-t-il poursuivi, elles se sont respectivement illustrées avec les taux de réussites de 97,62%, 97,67%, 86,67% et 81,82%. « Ces résultats bien qu’encourageants sont en deçà des attentes du commandement à savoir zéro redoublement et zéro exclusion », a confié le commandant du lycée.
Il a, cependant, salué l’engagement et le mérite des membres de l’encadrement militaire et civil intervenant dans le lycée, reconnu le soutien du ministère de l’enseignement secondaire et du haut commandement militaire et l’implication des parents des apprenantes. En guise de galvanisation, le colonel Didier Dindin a exhorté les enfants de troupes à s’approprier la pensée de la romancière Québécoise Reine Malouin, « Quelques soient le métier ou la profession que tu choisiras, tu ne devras compter que sur toi-même, seul l’effort personnel enrichie et libère ».
Au nom du préfet de l’Atacora, le chargé de mission Didier Kouandé-Sounon, a salué ces résultats qui, soutient-il, viennent une fois encore certifier le mérite qu’on reconnait au lycée militaire de jeunes filles Général Mathieu Kérékou de Natitingou. « Madame le préfet me charge de vous dire qu’elle veut que vous lui rameniez les trois premières places au BEPC et au Bac au plan national », a-t-il conclu.
Tour à tour, le directeur départemental de l’enseignement secondaire Denga Sahgui, l’imam de la mosquée centrale de Natitingou Check Nourou Dine Mouhamed Sanni, la première adjointe au maire de Natitingou et plusieurs autres autorités sont montés au pupitre pour rappeler à ces enfants de troupes, l’élite béninoise qu’elles incarnent et l’avenir du Bénin qu’elles ont le devoir assumer.
Il faut noter que l’enfant de troupe Gagnon Marie Paul, matricule 0977, est la majore des majores avec 18,05 de moyenne



Articles Similaires

Chronique

Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois

Dans ce Bénin avarié, ce qu’on essaie de vendre à la jeunesse, est beaucoup plus ces jeunes sans CV, qui se sont égarés en politique et qui, ne peuvent pas justifier, regardant d’où ils viennent, ce qu’ils sont devenus. Dans ce Bénin-là, disais-je, Alain Capo-Chichi fait figure d’exception. Je ne vois pas encore deux modèles... Lire la Chronique

  Alain Capo Chichi, le modèle de réussite béninois , 1er septembre 2019

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une